Cote d'Ivoire: Citha 2019/Siandou Fofana - "Cette conférence permettra, en relation avec des acteurs clés, d'appuyer le développement du secteur »

Le ministre du Tourisme et des Loisirs, haut patron de la deuxième édition consécutive en Côte d'Ivoire, entend capitaliser cette conférence en faveur de Sublime Côte d'Ivoire.

La tenue à Abidjan, pour la deuxième année consécutive, de la Conférence sur l'investissement touristique et hôtelier en Afrique (Citha), illustre bien le fait que la capitale économique ivoirienne s'impose davantage comme une destination de tourisme d'affaires.

Avant l'ouverture officielle de la Citha prévue le 19 juin, au "Radisson Blu Hôtel", route de l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny, le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, haut patron de la conférence, a exprimé sa joie de voir la Citha être organisée à nouveau à Abidjan. « Nous ne pouvons que nous réjouir et apporter notre soutien à la tenue de cet événement.

Par rapport à la taille de sa population et à sa superficie, l'Afrique accueille aujourd'hui trop peu de touristes. Le potentiel de croissance est encore énorme, c'est la raison pour laquelle la Citha arrive à point nommé. Cette conférence permettra, en relation avec des acteurs clés, d'appuyer le développement du secteur », a-t-il exprimé.

Pour Siandou Fofana, la volonté des sponsors de l'événement (Horwath HTL, Proparco, Radisson Hotel Group et Gassim) est de développer le secteur de l'hôtellerie et la Citha y contribuera. Car cette conférence est le rendez-vous des financeurs et des acteurs de la chaîne de valeur : groupes hôteliers, cabinets d'ingénierie, promoteurs immobiliers, sociétés d'aménagement, cabinets d'avocats, conseillers financiers, etc.

« Les tables rondes qui s'y tiendront donneront l'occasion de présenter des opportunités et de renforcer les intérêts privés.De nombreuses solutions pour lever les obstacles au développement d'un projet touristique seront proposées. », a indiqué le premier responsable du Tourisme en Côte d'Ivoire.

Il a ajouté que l'événement, par ailleurs, permettra « des synergies entre différents porteurs de projets à l'échelle de la sous-région. Les destinations ouest-africaines ont besoin de se challenger pour bénéficier ensemble des retombées du tourisme. Les bonnes performances du Sénégal en matière de tourisme et de loisirs bénéficient à toute l'Afrique de l'Ouest. Les réussites doivent être étendues à l'ensemble des économies et nous devons faire en sorte que le positionnement de nos destinations soit complémentaire ».

A l'occasion de cette journée de conférences, organisateurs et intervenants mettront à profit leur expertise et leur expérience de terrain à travers des débats sur l'ensemble de la chaîne de valeur, les opérations touristiques et hôtelières, notamment les questions de sécurité et de gestion du capital humain, les tendances et opportunités du marché, les innovations dans le développement, le financement du secteur, les enjeux du business hôtelier, des aspects importants qui entrent dans le développement global du secteur de l'hôtellerie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.