Togo: Combattre la pauvreté

18 Juin 2019

Une conférence de 48h s'est ouverte mardi à Dapaong. La capitale de la région des Savanes est l'épicentre du développement d'un extrémisme pour le moment contenu.

Cette réunion est organisée à l'initiative de l'ambassade des Etats-Unis. Elle rassemble des habitants de la région, des personnalités religieuses et des experts.

'La région des Savanes est la zone la plus touchée par la propagation de l'extrémisme violent. La menace est grave et donc il faut agir, a expliqué Myke Pryor, chargé des Affaires publiques à l'ambassade.

L'objectif est notamment d'établir une collaboration active entre les forces de sécurité et la population pour contrer le fléau et attaquer le mal à la racine.

Pour les responsables américains - et ils ne sont pas les seuls à le penser - c'est la pauvreté qui pousse les jeunes dans les bras des organisations extrémistes.

'Nous devons tous œuvrer à la création d'un Togo plus stable, plus prospère, plus démocratique. Et moi je suis optimiste', a souligné M. Pryor.

A l'issue de la conférence, l'ambassade US devrait annoncer la création d'un centre pour soutenir l'émancipation économique des jeunes de chaque préfecture.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.