Afrique: CAN 2019 - Le Maroc en pleine tourmente avant le début de la compétition

Battu par la Gambie (0-1) et la Zambie (2-3) dans les préparatifs de la CAN 2019, la sélection marocaine ne semble pas maitriser son sujet à 3 jours de l'ouverture de la compétition. Et si cela ne suffisait pas, un des joueurs de l'effectif a été la cible privilégiée des supporters des Lions de l'Atlas. Le joueur marocain Fayçal Fajr a été sifflé dimanche dernier à Marrakech par le public suite à son penalty raté mercredi dernier face à la Gambie et son comportement qualifié de moqueur après le départ de son coéquipier Hamdallah pour cause de blessure. Sifflé par les supporters, le sélectionneur adjoint Patrice Beaumelle prend sa défense.

« Fayçal, c'est quelqu'un qui pense avant tout à l'équipe, c'est quelqu'un qui est très positif dans le groupe au quotidien et je suis peiné d'entendre les sifflets parce qu'il y a eu une incompréhension. Mais on s'est dit avant le match qu'on allait être costaud et fermer les oreilles. Mais sachez que c'est quelqu'un d'extraordinaire, que tous les joueurs et le staff adorent. Je pense qu'il ne mérite pas ce traitement mais on va faire avec. Il y a quelques semaines, tout le monde l'adorait et j'espère que ça va vite revenir parce qu'il le mérite, c'est un bon joueur et un bon mec » a tenté d'expliquer Beaumelle afin d'éteindre l'incendie au plus vite.

Une véritable épreuve à surmonter par les Lions de l'Atlas du Maroc avant leur premier match à la CAN 2019 le dimanche 23 juin à 14h30 GMT face aux Brave Warriors de la Namibie dans le groupe D.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.