Burkina Faso: Evaluation en douane - 25 inspecteurs africains renforcent leurs connaissances

Le Centre régional de formation de Ouagadougou abrite, du 17 au 21 juin 2019, un atelier de formation sur l'évaluation en douane et contrôle de la valeur, au profit de 25 inspecteurs de douane venus de 18 pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre.

Les administrations douanières d'Afrique occidentale et centrale sont engagées dans une dynamique de renforcement continue de leurs performances. A cet effet, sur décision de la conférence des directeurs généraux des douanes de la région, le Centre régional de formation (CRF) de Ouagadougou organise un atelier de formation sur l'évaluation en douane et contrôle de la valeur, du 17 au 21 juin 2019. 25 inspecteurs de douane venus de 18 pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre vont ainsi renforcer leurs capacités. Pour le directeur général adjoint des douanes du Burkina Faso, William Kaboré, l'atelier vise à renforcer les connaissances des participants sur l'accord sur la mise en œuvre de l'article VII du GATT et des instruments de l'Organisation mondiale des douanes (OMD) pour un contrôle efficace de la valeur des marchandises déclarées en douane.

Cette formation permettra aux vérificateurs de remplir convenablement leur mission d'évaluation, dans un contexte marqué par l'évolution du commerce, des modes de paiements et l'apparition de nouveaux produits. Pour lui, l'atelier de Ouagadougou va également aider les administrations douanières, qui sont dans une phase de réappropriation des fonctions d'évaluation jadis externalisées et d'accroître leurs performances. «Les douanes de la région ont la lourde responsabilité de relever le défi et de se prémunir des contre-performances résultant du départ des sociétés d'inspection avant embarquement», a soutenu l'expert-formateur, Thierry Batendé Frumbo, de la République Démocratique du Congo.

Triple intérêt de la formation

Et pour y arriver, les participants auront, au cours des cinq jours de formation, à se familiariser avec les principes fondamentaux et les méthodes de l'évaluation en douane contenues dans l'accord de l'OMC sur l'évaluation en douane, sur certaines dispositions contenues dans les outils et instruments de l'OMD notamment le prix des transferts, a-t-il indiqué. Ils se pencheront également sur les directives de l'OMD sur le contrôle en douane avant l'embarquement et tout au long du processus de dédouanement, a-t-il poursuivi. De l'avis de M. Frumbo, la formation sur la valeur en douane est d'une pertinence évidente au triple plan fiscal, économique et statistique. «L'intérêt fiscal de la valeur réside en ce qu'elle constitue un des éléments fondamentaux de la taxation. Sa bonne perception augure d'une perception juste, équitable et efficiente des droits et taxes en douane», a-t-il précisé. Et d'ajouter qu'au plan économique et statistique, la valeur en douane permet l'établissement de la balance commerciale et de disposer de données fiables pour les décideurs.

Le directeur du CRF, Casimir Sawadogo, a pour sa part indiqué qu'en accueillant l'atelier, sa structure remplit une de ses missions à savoir, offrir des formations de qualité aux agents des douanes des 23 pays-membres de le Région de l'Afrique occidentale et centrale. En plus de M. Frumbo, cette session de formation sera assurée par Joseph Ouédraogo du Burkina Faso.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.