Gabon: Remaniement - « Une expérience forte, intense et noble » dit Estelle Ondo

Le dernier remaniement du gouvernement gabonais a enregistré plusieurs ministres sortants. Estelle Ondo, Carmen Ndaot, Prisca Koho Nlend et bien d'autres en font partie. La désormais ancienne ministre de l'Egalité des chances, chargé de la Décennie de la Femme a fait sa passation de charges ce lundi 17 juin 2019.Ces années passées au sein des différentes équipes gouvernementales ont été riches en enseignement dira-t-elle.

Aussi, elles lui ont permis, par exemple, d'avoir une connaissance pratique de l'Etat, de découvrir autrement un pays fort dans sa diversité et ses habitants attachés à cet héritage commun, qu'est le Gabon.

C'est une cérémonie de passation des charges pleine d'émotion qui a meublé la rencontre entre le ministre entrant et sortant sous le regard du Secrétaire général du gouvernement. La poignée de mains et la remise de documents entre Estelle Ondo,Denise Mekamne et Fidèle Otandault est toute une symbolique. Elle dit d'ailleurs avoir beaucoup appris de ces années en tant que membre des différentes équipes gouvernementales. Etre ministre de la République pour elle, a été une expérience forte, intense et noble. Cela a été un immense honneur pour elle de servir son pays et c'est une étape parmi tant d'autres de sa vie politique.

Dans son allocution, Estelle Ondo dit assumer sa décision d'avoir accepté d'entrer dans le gouvernement et dit aussi ne pas regretter. Elle reste au contraire fière avec le sentiment du devoir accompli. « Femme de l'opposition, j'assume ma décision d'avoir accepté la main tendue du Chef de l'Etat, en 2016, lorsque notre pays était en ébullition à cause de la crise post-électorale. Le Gabon avait besoin que ses filles et ses fils préservent la paix et la stabilité, en travaillant main dans la main. Je n'en éprouve aucun regret, mais de la fierté, avec le sentiment du devoir accompli » dira-t-elle en substance.

A la suite de sa sortie du gouvernement, le député d'Oyem a eu plusieurs messages de sympathie qui témoignent de sa personne. « Votre départ du Gouvernement est mon unique regret par rapport à la nouvelle équipe. Vous étiez tellement dynamique, battante et positive. Ma prière est que le Seigneur veille sur vous et sur la suite, surtout excellence, n'oubliez pas que Jésus-Christ vous aime ! ». On pouvait également lire : « Grâce à vous, la Décennie de la Femme avait pris un tournant décisif. Merci d'avoir pleinement joué votre partition » affirme Désirée Singatady .

Caractérisée par la gratitude qui est une vertu, Estelle Ondo ne s'est pas fait prier. Elle n'a pas manqué de rendre hommage et remercier ceux et celles qui ont cru en elle. « Je remercie le Président Ali Bongo Ondimba de m'avoir fait l'honneur de me nommer au Gouvernement. Et je le remercie également pour la confiance plusieurs fois renouvelée en me confiant des charges et des projets importants comme la Décennie de la Femme. Ma gratitude va aussi à l'ancien premier ministre Emmanuel Issonze Ngondet ainsi qu'à l'actuel premier ministre Julien Nkoghe Bekale. Je n'oublie pas tous les ministres avec qui j'ai pu travailler pour le bien du Gabon et des Gabonais, malgré nos divergences politiques ».

A la fin de son discours, l'Honorable Estelle Ondo a tenu aussi à remercier toutes les personnes qui l'ont soutenue et accompagnée durant cette étape ministérielle : ses collaborateurs, ses proches et sa famille. Elle a eu une pensée particulière pour les Gabonais et Citoyens du monde, pour leurs messages, leurs conseils et encouragements. Eux qui, durant ces années, ont été un soutien précieux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.