Ile Maurice: Triolet - Le MUGA a transformé un jardin abandonné

Il n'y a pas si longtemps, le jardin d'enfants du village de Triolet faisait peur. Aujourd'hui, c'est une autre histoire. Témoignages.

Au fil du temps, le jardin d'enfants situé vis-à-vis du cinéma Anand à Triolet était devenu le jardin de la honte, de la terreur. Ce lieu qui était destiné aux loisirs des enfants était devenu un repaire de drogués et de malfrats qui squattaient cet espace de façon quasi permanente. D'ailleurs, c'est la raison pour laquelle les habitants avaient cessé d'envoyer leurs enfants jouer dans ce jardin. Toutefois, Rajub Auleear, président du conseil de village, n'a jamais baissé les bras face à cette situation. Il a frappé à de nombreuses portes et a été entendu par la Mauritius Telecom Foundation, qui y a aménagé un Multi Use Games Area (MUGA). Aire de jeux qui a été inaugurée le samedi 8 juin.

Le MUGA est un open gym avec de nouvelles technologies. Le projet a pour but de promouvoir le bien-être de tout un chacun. Sa mission est d'encourager une vie saine grâce à la pratique de l'activité physique et à l'éducation de toutes les composantes de la population. Les jeunes ont également droit à un futsal, tout comme il y a un coin pour les plus petits.

Cela dit, l'histoire ne se répétera pas car le lieu est bien gardé et les habitants n'ont plus à s'inquiéter. Ils peuvent profiter de l'espace jusqu'à 22 heures.

Les habitants de Triolet, des jeunes comme des vieux, sont comblés, à l'instar de Lunxumdutt Seegoolam, 55 ans, qui souligne qu'il est fier de ce projet. Il raconte comment ce lieu était synonyme de peur dans le passé. À présent, il confie qu'il fréquentera souvent le MUGA et optera pour les cours de yoga.

Idem pour Balram Issur, président de la Jovial Age Senior Citizen Assocation de Triolet. Ce septuagénaire ne manque pas de critiquer l'ancien jardin enfant et de faire les éloges du nouvel espace de MUGA. «L'ancien jardin d'enfants était un désastre. Le lieu était davantage fréquenté par des malfrats. D'ailleurs, on ne voyait jamais des enfants au jardin.» Selon lui, les vieux peuvent désormais profiter des activités physiques. Farjoo Abeeluck est, lui, satisfait que l'espace MUGA soit pour tout le monde... les petits, les jeunes et les plus âgés. Il ajoute que pour la première fois, les trois générations seront sous le même toit pour des activités similaires. «C'est un manquement de comblé aujourd'hui. C'est notre bijou.»

Un travail remarquable

Parmi les jeunes, Ashish Seepaul et Karan Ramchurn, 16 ans, sont intéressés par le futsal. «On aime le foot et avoir un terrain synthétique pour pouvoir jouer au foot est la chose que nous souhaitions», confient les deux camarades.

«Infréquentable et dangereux» ... propos de Rajub Auleear quand il parle de l'ex-jardin d'enfant. Le président du conseil de Triolet ne mâche pas ses mots. Pour lui, l'espace MUGA est sans doute un des meilleurs projets que les habitants de la région ont obtenus pour leur bien-être. Même si cela a pris des années, estime-t-il, le travail a porté ses fruits.

Quant à Iqbal Aubeeluck, conseiller du village, il fait valoir que MUGA est un succès. «Avec cet espace, le sport a repris ses droits dans le village et j'espère que les habitants utiliseront cette facilité de manière correcte.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.