18 Juin 2019

Afrique: Journée de l'enfant africain - L'Unicef réaffirme son engagement auprès des tout-petits

La détermination de l'agence onusienne à oeuvrer pour sauver les vies des enfants a été une fois de plus confirmée par son nouveau représentant en République démocratique du Congo (RDC), Edouard Beigbeder, dans son message à l'occasion de la célébration de l'événement en différé, le 17 juin à Kinshasa.

La Journée de l'enfant africain est célébrée chaque année, le 16 juin. Pour l'édition 2019, elle a été placée sur le thème "L'action humanitaire en Afrique: les droits de l'enfant avant tout". En rapport avec ce thème, le représentant de du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) a rappelé que la RDC a vécu, durant les deux dernières décennies, des conflits, épidémies et autres catastrophes naturelles qui ont occasionné des crises humanitaires sans précédent.

Les premières victimes de ces crises, a-t-l dit, sont les enfants, surtout les plus vulnérables, vivant dans les lieux les plus pauvres et les plus reculés, et subissant les privations les plus grandes. A titre d'exemple, a-t-il fait savoir, après la crise qui a secoué la région du Kasaï, le Bureau de Coordination des affaires humanitaires des Nations unies a estimé que 3,8 millions de personnes dont 2,3 millions d'enfants sont en besoin d'aide humanitaire.

En réponse à ces différentes situations d'urgence et dans les limites des ressources en sa disposition, l'Unicef vient en appui au gouvernement de la RDC par la fourniture de l'eau potable, des vivres et du matériel de secours à la population; la distribution de matériel éducatif et des jeux pour réintroduire une certaine normalité dans le quotidien des enfants, leur permettre d'extérioriser leurs traumatismes et de poursuivre leur scolarisation et leur développement; la prise en charge des enfants non accompagnés, leur réunification et réintégration auprès de leurs familles.

" La Journée de l'enfant africain est une occasion de réaffirmer la nécessité de défendre l'intérêt supérieur de l'enfant à tout moment et en toute circonstance", a déclaré Édouard Beigbeder. Il a saisi cette occasion pour féliciter le ministère du Genre, enfant et famille qui, avec l'appui de l'Unicef, a bien voulu s'engager dans la promotion du droit à la participation des enfants. Il a épinglé notamment l'accompagnement des enfants reporters dans différentes provinces ainsi que l'installation progressive des comités locaux et urbains d'enfants qui seront effectifs cette année particulièrement dans les provinces de Kinshasa, Équateur, Haut Katanga, Kasaï-central et Nord-Kivu.

S'adressant aux enfants, Édouard Beigbeder a indiqué que l'engagement de son institution aux questions qui les concernent, même pendant les crises humanitaires, est capital et va permettre aux différents acteurs de privilégier l'intérêt supérieur de ces derniers lors des interventions. Il a assuré que l'Unicef va continuer, dans les limites de son mandat et de ses ressources, à sauver leurs vies.

Afrique

Les questions en débat au congrès scientifique sur le VIH-SIDA

Cinq mille chercheurs et scientifiques sont réunis à Mexico cette semaine pour parler du VIH/Sida, dans le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.