18 Juin 2019

Congo-Kinshasa: UDPS - Augustin Kabuya invite la base de la HLTC à cultiver la paix !

Les membres de l'association les Héritiers de la Lutte Tshisekediste pour le Changement (HLTC), ont été appelés à enterrer la hache de guerre par le Secrétaire général de l'UDPS, Augustin Kabuya. Cet appel a été lancé au cours d'une descente que le SG a effectuée le dimanche 16 juin au siège de cette structure que dirige Théodore Omekenge.

L'occasion faisant le larron, plusieurs questions d'actualité ont été passées au peigne fin lors de cet échange notamment, les tractations sur la formation du Gouvernement. Sur ce point, Kabuya Tshilumba a invité cette base à se mobiliser afin de faire passer la réconciliation nationale au devant de tout.

Le dimanche 16 juin dernier, le Secrétaire général du parti au pouvoir n'a pas passé sa journée dans son bureau climatisé. Homme de terrain, Kabuya est allé répondre à l'appel lui lancé par les membres de HLTC, structure qui milite depuis des mois sur la pérennisation du combat politique du Sphinx de Limete. Cependant, avant d'aborder les points saillants de la politique du pays, la deuxième personnalité de l'UDPS, a tenu à informer à l'assistance que le contexte dans lequel le parti a accédé au pouvoir l'oblige à gérer avec d'autres composantes, à l'occurrence le FCC. « C'est une hypothèse et un défi majeur que nous allons relever avec votre appui en 2023 où nous comptons ravir notre propre majorité au Parlement et ramener au Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, un second mandat », a-t-il dit.

En outre, Kabuya a invité cette base à travailler afin de privilégier la paix et la stabilité. Ce qui permettra, selon ses dires, d'attirer des investisseurs étrangers dans le pays. « Vous devez commencer le travail de mobilisation maintenant, sachant que vous n'êtes plus dans l'opposition mais plutôt au pouvoir. Abstenez-vous de la distraction et évitez de donner des prétextes aux prophètes u malheur à travers vos manifestations de rue. Vous devez savoir que la paix est une condition nécessaire pour l'arrivée des investisseurs au pays », a-t-il exhorté les membres de cette structure.

Le Gouvernement traîne...

En ce qui concerne la formation du Gouvernement qui est attendu par tous, Kabuya Augustin a révélé qu'à l'heure actuelle, les discussions tournent autour de la taille de l'exécutif de Sylvestre Ilunga. «Nous n'avons pas encore abordé la question sur le rôle des personnalités ou encore sur le partage des postes comme certains médias vous font croire, en disant que telle ou telle autre personnalité du CACH aurait quitté la table des négociations à cause des divergences sur le partage des ministères régaliens. Je suis persuadé que la solution sera trouvée très rapidement et le Gouvernement va sortir un de ces quatre matins », a-t-il conclu.

Congo-Kinshasa

L'OMS devrait évaluer à nouveau si Ebola est une urgence sanitaire mondiale

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) devrait convoquer prochainement son Comité d'urgence du… Plus »

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.