Congo-Brazzaville: Economie numérique - Une délégation d'entreprises congolaises en France pour assoir des partenariats

Une vingtaine d'entreprises, un incubateur, des représentants de l'Agence de régulation des postes et communications électroniques et du patronat de la Chambre de commerce séjournent depuis le 17 juin, en France, pour consolider le Club Congo-France numérique, un groupement d'acteurs exerçant directement ou indirectement dans ce domaine dans les deux pays.

Plusieurs axes sont inscrits à l'ordre du jour de la semaine de travail de la délégation conduite par Luc Missidimbazi, conseiller aux postes, télécommunications et numérique du Premier ministre. Outre les entretiens avec divers partenaires et des syndicats d'entreprises du numérique, à Bercy, au ministère de l'Economie, la délégation s'entretiendra avec la Banque de France, dans le cadre des financements des entreprises et leur structuration.

Une rencontre avec les entreprises et les petites et moyennes entreprises du département des Yvelines est prévue dans le même élan que celle avec les sociétés de la diaspora congolaise. Le but est de créer et de promouvoir un réseau d'échanges pour développer des synergies dans le secteur du numérique entre la France et le Congo. Le séjour de travail de la délégation congolaise mettra, par ailleurs, un accent sur les préparatifs du sommet France-Afrique de 2020 avec en toile de fond le développement du numérique.

Un mémorandum d'entente avait été signé, le 15 avril à Brazzaville, entre les entreprises congolaises et françaises évoluant dans le secteur, dans le cadre de la mise en œuvre effective du Club Congo-France numérique.

Consenti en marge de l'Osiane business forum qui s'est tenu à Brazzaville, en avril dernier, l'accord avait marqué le début des activités du Club Congo-France numérique qui se veut être un espace de convergence d'affaires et d'opportunités pour les entreprises des deux pays.

Il a été signé par Yann Le Guen de Group Vivendi Africa et Véronique Paraiso de Sofrecom, pour la partie française, et Omer Crépin Nguimbi d'Infracom ainsi que Luc-Emmanuel Zanghieri d'Ofis, pour la partie congolaise. La cérémonie s'était déroulée en présence du Premier ministre, Clément Mouamba, des ministres en charge de l'Economie numérique et de l'Enseignement technique, professionnel, de la formation qualifiante et de l'emploi, ainsi que de l'ambassadeur de France au Congo, du président de la Chambre de commerce de Pointe-Noire et des représentants et dirigeants d'entreprises du secteur du numérique.

La mission qu'effectue la délégation congolaise en France constitue le premier acte de cet accord qui vise, entre autres, à promouvoir et structurer la filière du numérique au Congo, en plus d'être un espace d'échange.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.