Madagascar: Lu pour vous / Pour en finir avec la colonisation - L'Europe et l'Afrique, XVe-XXe siècle

Une couverture aux belles couleurs de « Pour en finir avec la colonisation ».

Ce livre montre que durant la brève parenthèse coloniale, les pays colonisateurs n'ont pas pillé l'Afrique, et que les colonies étant un boulet économique, politique et social, la décolonisation était une urgente et impérieuse nécessité. Les Européens d'aujourd'hui, et à plus forte raison ceux de demain, n'ont de dette ni à l'égard de l'Afrique, ni à l'égard des Africains. Le mythe de la culpabilité coloniale est une arme permettant de désarmer moralement l'Europe face à la contre-colonisation de peuplement qu'elle subit actuellement, et que la culture de repentance-soumission risque de faire des Français de nouveaux « colonisés ». Ce livre montre également que la colonisation fut d'abord une grande idée de gauche reposant sur les idéaux universalistes de 1789.

Il souligne aussi que pour résoudre les insolubles problèmes liés à l'immigration venue de nos anciennes colonies, seules sont proposées les recettes éculées d'assimilation-intégration venue qui y furent inapplicables, et les mêmes impératifs du « toujours plus de subventions » qui firent capoter banlieues où il est impossible de procéder par amputation territoriale, comme l'avait fait le général de Gaulle. Ce livre montre enfin que l'histoire n'est jamais écrite. Les Français, après 130 ans de présence en Algérie ; les Portugais après 400 ans en Angola ; et les Arabes après 700 ans en Espagne, tous ont appris à leurs dépens que la colonisation n'est pas éternelle dès lors que les indigènes ne sont plus disposés à subir.

Ce livre est illustré par de nombreuses cartes et contient un index. Bernard Lugan, universitaire, est conférencier à l'IHEDN et expert auprès du TPIR (Tribunal Pénal International pour le Rwanda-ONU). Il édite la revue par internet l'Afrique Réelle. Membre de l'Action française (parti d'extrême droite) dans sa jeunesse, il se retire du militantisme politique au début des années 1970 pour se consacrer à sa carrière de l'extrême droite dans les années 1980, via notamment des entretiens sur la situation africaine, et continue à se dire de tendance monarchiste. Il reçoit en 1988 le prix Louis-Marin de l'Académie française pour son livre Huguenots et Français, ils ont fait l'Afrique du Sud.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.