18 Juin 2019

Ile Maurice: Cour correctionnelle - Après avoir balancé sa bouteille de gaz sur des véhicules, il demande la liberté conditionnelle

Il avait lancé des bouteilles de boissons alcoolisées et une bonbonne de gaz sur des véhicules devant sa maison le 8 juin dernier, et il avait été arrêté. A travers ses hommes de loi, Reaz Bolaki a présenté une motion de remise en liberté conditionnelle qui a été débattue en Cour Correctionnelle de Port-Louis ce mardi 18 juin.

Le jour de l'incident, le suspect, qui habite au sixième étage d'un immeuble, avait ouvert le robinet de sa bouteille de gaz de six kilos avant de le balancer sur des véhicules. Par la suite, il a allumé son briquet pour provoquer une explosion. Heureusement, il n'y a eu ni déflagration ni blessé, mais deux véhicules avaient été endommagés. L'homme avait été arrêté. Une charge provisoire d'«acting in a manner to endanger life» avait été retenue contre lui.

En Cour, la police a objecté à sa remise en liberté, arguant qu'il peut récidiver, s'enfuir ou interférer avec les témoins. De plus, la police a soutenu que Reaz Bolaki a déjà été arrêté pour insultes et agressions dans le passé.

Cependant, les avocats du suspect, Mes Sanjeev Teeluckdharry et Anoup Goodary, ont argué que la police se base sur des appréhensions pour émettre des objections. «La police peut imposer des conditions, ce qui permettra de surveiller les mouvements du suspect» ont-ils fait savoir. Le magistrat se prononcera le 21 juin.

Ile Maurice

Mort sur un bateau - La famille d'un pâtissier attend toujours son corps

Il avait 28 ans et travaillait sur un bateau de croisière comme pâtissier. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.