18 Juin 2019

Ile Maurice: Miao Kwong Lee Hon Chong - «Les appréhensions liées au projet Safe City sont injustifiées»

interview

Cela fait presque quatre ans que Miao Kwong Lee Hon Chong assure le poste d'ambassadeur de Maurice en Chine. Lors du lancement de la 3ème édition du programme «Seeds for the Future», une initiative de Huawei, à Beijing hier, lundi 17 juin, l'ambassadeur est revenu sur le projet Safe City.

Qu'est-ce qui vous a marqué pendant ces quatre ans en tant qu'ambassadeur de Maurice en Chine ?

Je retiens surtout la visite du président chinois Xi Jinping à Maurice, en juillet 2018, et la visite du Premier ministre, Pravind Jugnauth, en Chine. Lors de ces deux rencontres, les discussions ont porté sur des avenues de coopération où les deux pays seront gagnants.

Parlez-nous de quelques-uns de ces avenues de coopération.

Un accord de libre-échange sera bientôt signé, et je peux vous dire que Maurice va grandement en bénéficier. C'est le premier accord avec un pays du continent Africain. Puis, il y a aussi la visite d'une quarantaine de membres de la China Council for the Promotion of International Trade à Maurice prévu pour le mois de juillet. Le but sera non seulement de renforcer les coopérations économiques, mais aussi de prendre connaissance des nouvelles possibilités d'investissement.

Revenons au programme Seeds for the Future». Qu'en pensez-vous de cette initiative de Huawei ?

Huawei est présente à Maurice depuis 2003 et a créé des emplois. Mais ce n'est pas tout. La compagnie a beaucoup aidé dans le domaine de la formation aussi. Puis, il ne fait pas oublier que Huawei est la compagnie la plus avancée en termes de nouvelles technologies et lancera bientôt la 5G.

Puis, il y a aussi le volet de la sécurité. Il n'y a pas un endroit plus sûr que Beijing. Le projet Safe City à Maurice va améliorer la sécurité dans notre pays. Les appréhensions liées à ce projet sont injustifiés. Aussi longtemps les gens ne font rien d'illégal, ils n'ont rien à craindre.

Et si vous deviez conseiller à Maurice d'apprendre quelque chose de la Chine ?

Plus je découvre la Chine, plus je suis émerveillé. La Chine ne se raconte pas, elle se vit. A Beijing, les grandes artères sont nettoyées deux fois par jour. Des roses sont plantées partout. Les gens font attention à l'environnement.

Ensuite, il y a aussi la discipline et la rigueur des gens d'ici.. A Maurice, comme on le dit, «ena trwa sirdar pu enn travayer, isi sirdar la osi travay». Si on pouvait faire de même chez nous, Maurice va grandement évoluer. En ce qui concerne la sécurité routière, six millions de véhicules circulent à Beijing. Mais on n'entend pas d'accidents. Il n'y a pas de coup de gueule non plus entre les usagers de la route.

Ile Maurice

Affaire Whitedot - Le DPP veut être mis hors de cause

Les victimes de l'affaire Whitedot ont logé une plainte contre le commissaire de police, le directeur des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.