Sénégal: Thiès - Le CFEE se déroule "correctement" pour les 43.000 candidats de la région (IA)

Thiès — L'examen du Certificat de fin d'études élémentaires (CFEE) se déroule correctement dans la région de Thiès, où plus de 43.000 candidats planchent depuis ce mardi sur les épreuves, a indiqué l'inspecteur d'académie Pape Baba Diassé.

L'inspecteur d'académie, après avoir visité quatre écoles dont trois dans la commune, a fait part de sa " satisfaction totale " quant au déroulement " correct " des examens. Le nombre de candidats de la région a augmenté de 5,04%, passant de 41.103 en 2018 à 43.289 cette année.

Ils sont répartis entre 255 centres. Dans le département de Thiès, 7.808, dont 4.509 filles, sont ventilés dans 52 centres.

Quelque 1.497 candidats ont été autorisés à passer l'examen, sans pièce détat-civil, dans le département de Thiès, a noté Abou Baidary Diallo, inspecteur de l'éducation et de la formation (IEF) de Thiès.

Le préfet et le président du tribunal avaient facilité les choses par l'organisation d'audiences foraines, bien avant les examens.

La régularisation de l'état-civil de ces candidats est en cours, a précisé l'inspecteur.

Dans les autres départements de Tivaouane et Mbour, l'état-civil des prétendants au CFEE, qui étaient dans la même situation, a été régularisé, selon l'inspecteur d'académie.

En ville, il y a 7.893 candidats au CFEE, dont 4.297 filles et 3.296 garçons, pour 44 centres. Six de ces centres d'examens sont dédiés en partie aux candidats des écoles franco-arabes, selon l'IEF de la ville Arfang Seck.

Les représentants des parents et du dialogue social ont tout aussi salué la qualité de l'organisation, avec le travail abattu en amont.

Le représentant de l'Union nationale des associations de parents (UNAPES), Massar Talla Diop, s'est réjoui de l"'organisation parfaite" de ces épreuves, ainsi que l'apaisement qui a caractérisé l'année scolaire.

Autant de raisons qui amènent Mody Diouf du Dialogue social à espérer voir de bons résultats, au bout du compte.

La délégation s'est rendue à Peycouck, dans le département de Thiès, avant de visiter les écoles Kaba Sall, Saint-Augustin et Idrissa Diop, dans la ville de Thiès.

L'école Idrissa Diop a la particularité d'abriter une salle d'examens où une douzaine de candidats non-voyants de l'Institut national d' éducation et de formation des jeunes aveugles (INEFJA), traitent leurs sujets en braille.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.