Algérie: Les jeunes appelés à "préserver" le sacrifice des martyrs de la Révolution algérienne

Alger — Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a appelé, mardi à Alger, la jeunesse algérienne à "préserver le sacrifice" des martyrs de la Révolution du 1er Novembre 1954, tout en "s'inspirant des principes" de celle-ci pour concrétiser le développement de l'Algérie.

"J'interpelle les jeunes algériens pour préserver le sacrifice de nos valeureux martyrs et s'attacher aux valeurs et principes de la glorieuse Révolution du 1er Novembre 1954", a déclaré M. Zitouni à l'ouverture d'une rencontre de commémoration du 63ème anniversaire de l'exécution par guillotine du martyr Ahmad Zabana.

La jeunesse algérienne, a-t-il ajouté, est également conviée à "s'inspirer de nos ancestrales valeurs et enracinés fondements qui privilégient, en permanence, le dialogue constructif et inclusif, la concertation consensuelle et sage ainsi que le partage des préoccupations et des aspirations pour un lendemain meilleur pour le peuple algérien".

Considérant qu'il s'agit, "aujourd'hui, d'une grande responsabilité, plus que jamais", il a indiqué que pour dépasser "la conjoncture exceptionnelle actuelle" que vit le pays, il appartient à ses enfants de le "protéger et de le préserver à travers leur cohésion et leur union ainsi que leur mobilisation constante à le défendre".

De même que les Algériens sont appelés à "consentir des efforts afin de le hisser au plus haut rang", a-t-il poursuivi, notant que l'enjeu est de "concrétiser leurs aspirations au développement et à la prospérité".

Abordant le parcours héroïque du premier martyr algérien de la guillotine par le colonisateur français, Ahmad Zahana, plus connu sous l'appellation de Zabana, M. Zitouni a qualifié ce dernier de "symbole de sacrifice", dont le nom est "gravé dans la postérité", rappelant son parcours militant au sein du Mouvement national, de l'Organisation secrète (OS) ainsi que les opérations qu'il a menées "avec succès" dans l'Oranie, la veille du déclenchement de la Guerre de Libération nationale.

A l'entame de son allocution, le ministre a tenu à rendre un hommage appuyé à l'un de ses prédécesseurs et Secrétaire général de l'Organisation nationale des Moudjahidine (ONEM), Saïd Abadou, décédé il y a quelques jours, en mettant en avant son "sacrifice" pour l'Algérie, aussi bien durant sa lutte pour son indépendance que pour l'édification de son avenir, une fois celle-ci recouvrée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.