19 Juin 2019

Congo-Brazzaville: Au pays, les épreuves du baccalauréat ont commencé

74 216 candidats de différentes séries, répartis dans près de 200 centres ont démarré mardi leurs épreuves sur l'ensemble du territoire congolais.

Au lycée de la Révolution à Brazzaville, dans une salle du bâtiment qui fait face à l'amphithéâtre, les candidats ont pris place, pour la plupart sans leur uniforme. Parmi eux, certains sont presque des habitués. L'un d'entre eux est « candidat pour la troisième fois », « C'est la quatrième fois que je vais passer le bac », témoigne un autre, qui se présente cette fois-ci comme candidat libre.

Ils disent avoir pris toutes les dispositions pour décrocher leur examen et faire leur entrée à l'université à la prochaine rentrée. « C'est comme si ma première année j'étais vraiment nul en matière scientifique. La seconde année, pareil. Cette année je me suis bien préparé en matières scientifiques et littéraires », explique l'un des candidats qui affirme que l'année prochaine il sera sur les rangs de l'École normale supérieure, qui forme les enseignants du collège et du lycée.

Le ministre de l'Enseignement, Anatole Collinet Makosso, qui a lancé les épreuves a mis en garde ceux qui se feraient remarquer par la fraude, avant de les appeler tous à plus de responsabilité et d'honnêteté. « C'est le plus grand examen. On est fier quand on l'a mérité, pas quand on l'a obtenu frauduleusement », a-t-il souligné.

Congo-Brazzaville

Lékoumou - Les producteurs de manioc dotés du matériel agricole

Après la formation en techniques culturales, le ministre de la Recherche scientifique et de l'innovation… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.