Sénégal: Jidah Thiaroye Kao - L'eau polluée provoque diarrhées et vomissements

C'est la panique et la psychose depuis trois jours chez les populations des quartiers Hamdallah 1 et 2, des quartiers Abou Sy et Maguette Fall dans la commune de Jiddah Thiaroye Kao. Plusieurs dizaines de cas de diarrhées accompagnés de vomissements sont constatés dans ces quartiers cités.

Actuellement la salle d'hospitalisation du dispensaire ne peut plus contenir les malades, il a fallu recourir au hall du dispensaire pour accueillir les malades et les mettre sous perfusion. Même si du côté des responsables, on refuse de s'adresser à la presse arguant que «c'est la hiérarchie dans l'administration qui doit communiquer», on nous souffle que «c'est la première cause d'hospitalisation du dispensaire».

Une dame trouvée dans le hall du dispensaire, son enfant de 10 ans, sous la perfusion, dans ses bras, révèle qu'une grande partie de sa famille est présentement en hospitalisation. «La diarrhée a attaqué subitement mon enfant. C'est que l'eau que j'ai obtenue du robinet était presque noire comme mes cheveux. J'y ai mis de l'eau de javel pour essayer d'atténuer la couleur et de la rendre propre et c'est en se moment précis que la diarrhée l'a attaqué, son frère trouve dans l'autre salle et lui», a indiqué la dame nommée Awa qui habite le quartier Abou SY.

Un autre de renchérir : «C'est dans plusieurs quartiers. Depuis trois jours, on est confronté à des problèmes de diarrhée et de vomissement. Ce sont les quartiers Maguette Fall, quartier Abou Sy et Hamdallah. Tous ces quartiers souffrent de la diarrhée qui est causée par l'eau de robinet», a soutenu Mouhamad Fall.

Dans les quartiers, c'est le même constat, dans chaque maison au moins on dénombre un ou deux personnes touchées par la diarrhée accompagnée de vomissement «Deux ma maison, deux de mes enfants sont malades. Il y a mon voisin locataire aussi qui souffre de cette situation. Dans toute cette rue ou même dans tout le quartier, au moins un malade est sorti d'une maison pour aller se soigner au dispensaire», a indiqué un vieux assis avec un groupe.

Selon ces populations, l'eau du robinet n'est plus propre à la consommation et de peur d'attraper la diarrhée on achète l'eau de source. «Actuellement, mieux vaut acheter l'eau des bouteilles en attendant que la situation se dissipe. C'est coûteux mais c'est moins cher que les ordonnances», a fait savoir un habitant du quartier. Un homme en convalescence de témoigner : «j'ai failli passer de vie à trépas. J'étais de retour de l'école vers 18h, j'ai senti des picotements dans mon ventre. Je suis allé me coucher mais les douleurs se sont accentuées vers 00h. Là aussi, je n'avais plus senti mes jambes avec une diarrhée qui m'a attaqué», renseigne Pape Thiam.

Et de poursuivre sur la cause de sa maladie : «pendant la fête de la Korité, l'eau des robinets dégageait une mauvaise odeur, sans compter aussi sa couleur noirâtre. Après, l'eau a retrouvé sa couleur. On a commencé à le boire. Et voilà, on est tous malade. Le médecin a confirmé que c'est l'eau qui est la cause», renchérit Pape Thiam qui charge la qualité de l'eau. Des prélèvements ont été faits sur l'eau avant de les envoyer dans les laboratoires.

D'après une source médicale, «c'est l'eau en question qui est à l'origine de ces diarrhées». Il faut signaler qu'il y a un peu moins d'un mois, un scandale d'eau polluée avait été agité dans d'autres quartiers de la même commune. D'ailleurs, la SDE avait même tenu une audience publique dans la mairie de Jidah Thiaroye Kao pour donner des assurances aux populations sur la potabilité de l'eau des robinets.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.