18 Juin 2019

Sénégal: Kaolack / Flambée de la taxe douanière sur l'importation - Les commerçants promettent de suivre le mot d'ordre national

Suite à la décision des services de la Douane sénégalaise de porter au double la taxe naturellement infligée à l'importation des produits, l'Association des commerçants de la région de Kaolack a elle aussi décidé de suivre toutes les éventualités qui surgiront de cette nouvelle mesure administrative.

Autrement dit, fermer boutique comme la majeure partie des opérateurs, commerçants et autres spéculateurs victimes de la mesure. Fortement mobilisés hier, lundi, dans les locaux de la Chambre de commerce de Kaolack, les professionnels du commerce intérieur de Kaolack ont choisi avant d'aller en grève de rencontrer les autorités de la Douane sénégalaise pour une explication plus exhaustive de la mesure afin de dresser la feuille de route appropriée.

Ces commerçants portent toutefois à l'attention des décideurs une baisse de la quantité des produits importés, mais surtout une éventuelle inflation du prix qui se profile à l'horizon et qui va surtout affecter les nombreux consommateurs dont l'Etat a toujours cherché à protéger le pouvoir d'achat.

Sénégal

CAN 2019 - Le Sénégal y est presque

Qualifiés pour la finale de la CAN pour la première fois depuis 2002, le Sénégal et son… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.