18 Juin 2019

Sénégal: Démarrage du Cfee, aujourd'hui - 278.059 candidats attendus

Les épreuves du Certificat de fin d'études élémentaires (CFEE) se dérouleront, aujourd'hui, mardi 18 juin et demain mercredi 19 juin, sur toute l'étendue du territoire sénégalais et en Gambie. A la date d'hier, lundi 17 juin, le nombre total d'inscrits était de 278 059. Répartis dans 11 123 salles de classe, ils vont tenter de décrocher le diplôme sanctionnant la fin du cycle de l'Enseignement élémentaire. Pour le bon déroulement de l'examen, la direction des examens et concours du ministère de l'Education nationale a mobilisé 1770 chefs de centre, 1770 adjoints chefs de centre, 22 245 surveillants et 8 515 secrétaires, à raison de 5 par centre, en moyenne.

C'est parti pour les examens nationaux au Sénégal. Les élèves du cycle élémentaire seront à l'épreuve aujourd'hui, mardi 18 juin. Les épreuves se poursuivront jusqu'à mercredi 19 juin 2019, sur toute l'étendue du territoire. La direction des examens et du concours du ministère de l'Education nationale (Dexco) a indiqué vendredi dernier que 278 059 élèves se sont inscrits pour passer les épreuves de la session 2019 du Certificat de fin d'études élémentaires (Cfee) et de l'entrée en 6ème. Ils seront répartis dans 11 123 salles de classe.

La Dexco, maitresse de cet examen, informe avoir mobilisé 1770 chefs de centre, 1770 adjoints chefs de centre, 22 245 surveillants au moins et 8515 secrétaires, à raison de 5 par centre, en moyenne. Ces statistiques fournies ont été stabilisées à la date du 17 juin 2019, souligne le directeur Amadou Moctar Ndiaye dans une note introductive. Comme chaque année, la disponibilité des pièces d'état civil pour les dossiers de candidats, pose un réel problème aux organisateurs de l'examen qui fixent les conditions d'admission en classe de 6ème de l'Enseignement moyen général.

Toujours est-il que les autorités prennent les dispositions nécessaires pour que les élèves, sans pièce d'état civil, puissent participer à cette évaluation nationale. Une des nombreuses réponses apportées pour ne pas entraver la mise en œuvre de la loi de 10 ans d'obligation scolaire. Le directeur Amadou Moctar Ndiaye dit prendre toutes les dispositions utiles pour le bon déroulement de ces évaluations. Pour cette année, l'examen du Cfee enregistre plus de 10 000 candidats de plus. En effet, les élèves étaient au nombre de 265 831 candidats, répartis dans 1718 centres pour 21 266 surveillants.

ACADEMIE DE DIOURBEL : 17 737 candidats en lice

Ils seront au total 17 737 dont 10 519 filles répartis dans 98 centres dont 39 franco-arabes à subir, ce mardi, les épreuves du Cfee et de l'entrée en 6ème au niveau de l'académie de Diourbel. Il y a au total 5727 inscrits au niveau de Bambey dont 3335 filles, pour Diourbel 5 198 candidats dont 2908 filles et Mbacké compte 6812 candidats dont 4276 filles. Toutes les dispositions ont été prises pour un bon déroulement de ces examens selon les autorités académiques.

BAMBEY /EXAMEN DU CFEE ET DE L'ENTREE EN 6EME : Tout est fin prêt

Ils sont au total 5736 candidats répartis dans 34 centres d'examens et 219 salles à subir les épreuves du Cfee et de l'entrée en 6ème au niveau de la circonscription administrative de Bambey. Par contre, ce sont 608 enseignants qui sont mobilisés pour assurer la surveillance. Pour l'inspecteur départemental de Bambey, Pape Amadou Sidibé, « Tout est fin prêt pour un bon démarrage des examens ». Un comité départemental de développement avait été convoqué le 12 juin par le Préfet. « Les maires ont pris des engagements pour nous appuyer. Le Préfet a donné des instructions fermes pour la mobilisation des véhicules pour le convoyage des surveillants aussi pour la sécurisation du processus, la surveillance des copies et la sécurisation des centres par les forces de sécurité et de défense ». L'école, dira-t-il par ailleurs, « c'est l'affaire de tous mais aussi de la communauté. On a constaté qu'il y a une synergie qui se développe au niveau local ».

SAINT-LOUIS : 18.472 candidats répartis dans 141 centres d'examen

Tout est fin prêt dans la région de Saint-Louis en ce qui concerne les préparatifs en vue de l'examen du Certificat de Fin d'Études Élémentaires (CFEE), prévu ce mardi 18 et demain, mercredi 19 juin 2019, sur tout le territoire national. Les autorités éducatives révèlent avoir déjà pris toutes les dispositions afin d'assurer un bon déroulement des épreuves. À Saint-Louis, ils seront 18.472 candidats à se pencher sur ces épreuves au niveau des 141 centres d'examen ouverts dans la région. Les candidats ont bouclé leurs séances de répétition au niveau des différents établissements qui, pour la plupart furent choisis comme centres d'examen. Les tables-bancs y ont tous été numérotés par les mêmes candidats qui affichent un bon moral. Selon les données relatives aux candidatures recensées par l'Inspection d'Académie de la région de Saint-Louis, entre 2016 et 2018, le nombre d'élèves ayant composé au CFEE se maintient au-dessus de 18000 candidats. Toutefois, le nombre de candidats entre 2016 et 2017 a régressé de 850. Entre 2017 et 2018, l'effectif a augmenté de 305 candidats. En somme, les candidatures au CFEE durant ces trois années ont évolué en dents de scie. Il faut toutefois, signaler que parmi les 18.472 candidats au CFEE 2019 à Saint-Louis, les filles dominent avec 10.770 contre 7702 garçons.

Matam : des dispositions prises pour permettre à tous les candidats de briguer le Cfee (IA)

Toutes les dispositions ont été prises en amont pour permettre aux élèves de la région de Matam (nord) dépourvus de pièces d'état civil d'en disposer afin de participer à l'examen du Cfee et au concours d'entrée en sixième prévus mardi et mercredi, a assuré l'inspection d'académie (IA), Mbaye Babou. Au total 9372 candidats issus des IEF de Matam, Kanel et de Ranérou Ferlo participeront à l'examen du CFEE et au concours d'entrée en sixième qui démarrent mardi sur toute l'étendue du territoire sénégalais. Les filles, au nombre de 6096 représentent 65 % des candidats qui vont composer dans 76 centres d'examen répartis sur toute la région de Matam, a appris l'APS de l'inspection d'académie.

Fatick : 17 965 candidats enregistrés au Cfee (IA)

Quelque 17 965 candidats prendront part à l'examen du Certificat de fin d'études élémentaires (CFEE) dans la région de Fatick, a appris l'APS de l'Inspection d'académie (IA). Les filles, au nombre de 10 043 représentent 55, 9 % des candidats qui vont composer mardi et mercredi dans 116 centres d'examen répartis dans les différentes inspections de l'éducation et de la formation (IEF), rapporte la même source. L'examen du Cfee et le concours d'entrée en sixième sont simultanément organisés à travers le pays.

Kaffrine « fin prêt » (inspecteur)

Les dispositions nécessaires ont été prises également "pour un bon déroulement" de l'examen Cfee dans le département de Kaffrine (centre), assure l'Ief Doudou Fofana, rappelant aux potaches la mesure d'interdiction portant sur les portables. Le département de Kaffrine enregistre 2.492 candidats au CFEE dont 1.490 filles, sur les 6.602 candidats (3.975 filles) que compte la région, pour 55 centres, a indiqué l'inspecteur d'académie (IA) Aboubacry Sadikh Niang. L'IA de Kaffrine avait également indiqué que quelque 413 candidats au Brevet de fin d'études moyennes (BFEM) et au Certificat de fin d'études élémentaires (CFEE) de la région ne disposaient pas de pièce d'état civil. Mais, avait-il rassuré, "des dispositions ont été prises au niveau du ministère de l'Education nationale pour faciliter à ces enfants de faire leur examen".

Sénégal

Hausse de 0, 4 % du coût de construction des logements neufs (ANSD)

Le coût de construction des logements neufs à usage d'habitation a augmenté de 0, 4 % au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.