Maroc: La courbe des taux des BDT poursuit son trend baissier

La tendance s'est accélérée en mai poussant les taux à leurs plus bas niveaux depuis près de 3 ans

La courbe des taux des bons de Trésor (BDT) a poursuivi sa tendance baissière durant le mois de mai, selon Attijari Global Reseach, filiale dédiée à la recherche du groupe Attijariwafa bank.

"Depuis notre dernière parution du 15 avril, la courbe des taux a emprunté une orientation baissière, confirmant ainsi nos projections. Cette tendance s'est même accélérée durant le mois de mai 2019 poussant les taux de la courbe primaire à leurs plus bas niveaux depuis près de 3 ans, soit le S2-2016", ont fait savoir les analystes d'Attijari Global Reseach dans leur rapport de recherche sur les revenus fixes.

Si le recul des rendements est un phénomène commun à l'ensemble des maturités, rapporte la MAP, il faudrait tout de même signaler que la partie longue de la courbe a été la plus affectée, ont-ils relevé, citant, à cet effet, l'exemple du rendement 10 ans qui s'est délaissé de plus de 40 points de base (BPS) depuis le début de l'année pour se situer sous le seuil psychologique de 3% à 2,97%.

Ils ont indiqué que globalement, ce sont des facteurs identiques qui ont contribué à amorcer cette tendance baissière et qui s'est accélérée récemment.

"Nous faisons référence à une abondance de liquidité des investisseurs, face à laquelle le Trésor n'est pas acculé à accélérer ses levées tant que ses besoins de financement demeurent d'un niveau régulier, et que l'institution prévoit d'autres recours de financement dans le futur", ont-ils expliqué, ajoutant que d'un autre côté, l'analyse historique de la concavité de la courbe des taux révèle un écrasement des pentes.

Ceci traduit une projection de stabilisation de la croissance économique au Maroc, avec une anticipation du maintien des équilibres budgétaires tout en éloignant le spectre d'une forte montée de l'inflation, d'après les analystes d'Attijari Global Reseach qui estiment qu'à l'heure actuelle, la courbe des taux intègre l'ensemble des informations disponibles.

"Les investisseurs font écho d'une future accalmie dans l'attente de la réalisation effective des éléments cités. Ceci dit, tout report ou abandon de ces projets amènerait à une rupture de cette tendance baissière", ont-ils avancé. S'agissant des perspectives, les analystes, qui ont relevé que l'essentiel du potentiel baissier des taux est consommé, estiment s'attendre à une accalmie durant la période estivale, pour préparer activement la reprise à l'horizon T3-2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.