Cote d'Ivoire: Développement des Pme - Félix Anoblé sensibilise les opérateurs économiques d'Abobo

La salle de mariage de la mairie de la commune a accueilli la tournée nationale d'information et de sensibilisation des Pme.

Le secrétaire d'État en charge de la Promotion des Pme a invité les patrons des très petites entreprises (Tpe), petites et moyennes entreprises (Pme) et entreprenants de la commune d'Abobo à approcher les services de son département ministériel, notamment l'Agence Côte d'Ivoire Pme, pour bénéficier du dispositif d'accompagnement mis en place pour eux.

C'était à la mairie d'Abobo, dans le cadre de la tournée nationale d'information et de sensibilisation qu'il a entreprise depuis mars dernier. « Nous vous attendons. Nous sommes là pour vous aider et faire en sorte que vous soyez éligibles aux fonds mis en place pour financer vos entreprises », a-t-il lancé.

Ce sont les 5 milliards de Fcfa mis à disposition par la Banque atlantique de Côte d'Ivoire (Baci) pour les femmes entrepreneurs et dont plus de la moitié a été octroyé. Mais aussi les 10 milliards de Fcfa disponibles à Coris Banque et les 350 milliards de Fcfa de financement engagés par la Société générale Côte d'Ivoire (Sgci, ex Sgbci) sur une période de quatre ans, notamment pour le fonctionnement de la Maison des Pme.

Les fonds à venir pour le financement de l'innovation et du renforcement des capacités ont été également évoqués par le secrétaire d'État. Sans oublier l'incubateur des Pme et des entreprenants qui fera l'objet de discussion avec les responsables communaux.

Félix Anoblé a également invité les entrepreneurs d'Abobo à penser davantage à innover dans le cadre de leurs activités, afin de profiter des opportunités non-exploitées dans leurs différents domaines. Parce que, selon lui, « si les Pme fonctionnent normalement, c'est la Côte d'Ivoire qui disposera davantage de ressources pour financer de manière autonome son économie ».

Le secrétaire d'État chargé des Pme a aussi souhaité que les faîtières se mettent ensemble pour ne former qu'une seule structure et faciliter la prise en compte de leurs attentes par le gouvernement. « Si vous parlez d'une même et seule voix, les questions qui vous concernent seront adressées plus efficacement », a-t-il conseillé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.