19 Juin 2019

Afrique de l'Ouest: Coopération bilatérale - Mali-Burkina Faso prêts à relever les défis sécuritaires et du développement socio-économique

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience samedi le nouveau ministre burkinabé de la Sécurité, Ousséni Compaoré, accompagné de l'ambassadeur du Burkina Faso au Mali, Lougué Kodjo, nous apprend un communiqué de la Présidence de

la République.

L'audience, qui a eu lieu à la Villa des Hôtes, avait pour objet essentiel la situation sécuritaire dans nos pays respectifs et les voies et moyens rapides d'endiguer la recrudescence de la violence et des attaques meurtrières contre nos populations, indique le communiqué.

A sa sortie d'audience, le ministre Ousséni Compaoré, qui a séjourné dans notre pays pendant deux ans, a déclaré à la presse qu'il était porteur d'un message de solidarité du président Rock Marc Christian Kaboré à son ami et frère le président Ibrahim Boubacar Keïta. «Nos deux pays ont un destin commun, une histoire commune et ils vont continuer à se donner la main pour lutter contre ce phénomène que nous sommes sûrs d'éradiquer», a indiqué le ministre burkinabé, qui a conclu en disant qu'avec son homologue du Mali, ils vont rapidement se concerter dans le but de sortir nos pays de ces actes tragiques qui les affectent, rapporte-t-on.

Le déplacement du ministre Compaoré à Bamako intervient dans un contexte marqué par la recrudescence des attaques atroces dans la région de Mopti, à la frontière Mali-Burkina Faso, et qui ont fait de nombreux morts au sein des populations civiles. La dernière en date remonte seulement au 10 juin 2019 à Sobane Da (35 morts), précise le communiqué.

Avant de rappeler : « Le Mali et le Burkina Faso sont deux pays amis qui entretiennent des relations de coopération bilatérale et sont en même temps membres du G5 Sahel dont le président en exercice est Roch Marc Christian Kaboré du Burkina Faso ».

A travers cette audience, le Mali et le Burkina Faso, en guerre contre les terroristes et d'autres groupes armés, sont prêts à relever les défis sécuritaires et du développement socio-économique, conclut le communiqué.

Burkina Faso

Dialogue politique national - Zéphirin et Simon pour conduire au consensus

Pour la réussite du dialogue, le chef de l'Etat (milieu) a responsabilisé le chef de file de l'opposition,… Plus »

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.