19 Juin 2019

Sénégal: Sédhiou / Valorisation des opportunités économiques et politiques migratoires - Les jeunes investissent le «grand forum» et sollicitent des financements

La région de Sédhiou a abrité un atelier appelé « Grand Forum » sur les politiques migratoires et la valorisation des opportunités économiques. Le Conseil national de la jeunesse qui en est le maitre d'œuvre souhaite que les 67% de la population constitués de jeunes soient mis à profit pour combattre la pauvreté et la migration irrégulière. Ils seront accompagnés dans la mise en œuvre par la fondation Konrad Adénauer.

Sous l'égide du Conseil national de la jeunesse et avec l'accompagnement de la fondation Konrad Adenauer, Sédhiou a abrité un grand forum de sensibilisation des jeunes sur les politiques migratoires et la valorisation des opportunités économiques de la région. Khadim Diop, le président du Conseil national de la jeunesse du Sénégal est d'avis que le potentiel que constitue cette jeunesse peut bien être transformé en ressources dynamiques pour assurer, dit-il, le développement de la région de Sédhiou.

La démultiplication de ces enjeux et stratégies de création de richesses donnera goût aux jeunes à rester et réussir chez eux, selon Mme Bocandé de la fondation Konrad Adenauer. « La tenue de ce grand forum est une bonne approche à condition que les recommandations soient démultipliées. Nous osons espérer que les 200 jeunes qui ont pris part à ce forum vont diffuser ce qu'ils ont appris ici, créer une nouvelle dynamique afin que les jeunes ne se sentent plus obligés de migrer pour réussir».

Daffé Bayo, le président du Conseil régional de la jeunesse de Sédhiou a exhorté quant à lui à la mise à disposition de plus de lignes de financements des jeunes pour circonscrire les velléités de migration irrégulière et la pauvreté endémique dans la région. « Nous sollicitons de l'Etat l'augmentation des financements pour mettre les jeunes de la région à l'abri de la migration irrégulière. Avec la délégation à l'entreprenariat rapide, il y avait 30 milliards de disponibilité alors que la demande générale était de l'ordre de 100 milliards d CFA. Avec l'ANPEJ aussi, c'était un financement de 100 millions qui ont permis de financer 61 projets. Cependant, l'Etat est en train de faire des efforts et nous ne demandons que cela soit juste renforcé», a souligné le président des jeunesses de la région de Sédhiou à la tribune du forum.

Enfin et en guise de recommandations fortes, l'adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives Alioune Badara Mbemgue a invité les jeunes à prendre conscience de leur responsabilité citoyenne et républicaine dans la construction du pays et par un don de soi au travers, relève-t-il, des politiques publiques de l'Etat et des initiatives privées.

Sénégal

Assassinat de Mamoudou Bolaro Barry - Un sit-in projeté devant l'ambassade de France en Guinée

Les protestations et indignations se multiplient après l'assassinat de Mamoudou Bolaro Barry dans la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.