Sénégal: Moussa Wagué revient sur ses souvenirs de CAN

Dakar — Moussa Wagué, qui va jouer à partir de ce dimanche sa troisième phase finale de CAN après les coupes d'Afrique des nations U20 et U23, rappelle avoir vécu de grands moments à ses débuts dans cette compétition continentale, malgré le souvenir douloureux du décès d'un coéquipier en 2015, à la veille des Jeux africains.

"Oui, je peux vous dire que c'est d'excellents souvenirs sur le plan sportif avec une place de finaliste à la CAN U20 jouée à domicile", rappelle l'arrière droit de Barcelone, qui va jouer en Egypte sa première phase finale de CAN seniors.

A Dakar, peu d'observateurs croyaient en l'équipe nationale U20, s'est souvenu Wagué. Mais la réussite a été au rendez-vous pour cette génération qui a été en définitive finaliste de la CAN et demi-finaliste de la Coupe du monde quelques mois plus tard en Nouvelle-Zélande.

Moussa Wagué, qui n'a pas chômé en cette année 2015 en enchaînant avec le tournoi de football des Jeux africains de Brazzaville (Congo), a dit avoir vécu les moments les plus difficiles de sa jeune carrière avec le décès d'un jeune coéquipier.

"Avec les U23, nous avons pris un titre continental avec les Jeux africains, c'est un très bon souvenir pour moi mais aussi un événement triste avec le décès de Mamadou Salif Ndiaye", a rappelé à l'APS, le jeune footballeur de 21 ans qui sera parmi les représentants de la Liga à la CAN 2019 (21 juin au 19 juillet).

Après ce décès en plein stage, le groupe de performance conduit par Serigne Saliou Dia avait décidé de se battre pour l'ancien joueur de la Sonacos de Diourbel. Ainsi, cela a certainement joué dans la motivation qui a permis de décrocher la médaille d'or lors du tournoi de football.

Médaillé d'or à Brazzaville, le groupe n'a pas réussi à se classer parmi les trois sélections africaines à la CAN U23 qui a eu lieu du 28 novembre au 12 décembre 2015 à Dakar.

Après un début en fanfare (trois victoires en trois matchs), les U23 avaient calé en demi-finale contre le Nigeria, avant de se faire devancer par l'équipe sud-africaine lors du match de classement.

Une défaite aux tirs au but qui a éliminé le Sénégal du tournoi de football des Jeux olympiques de Rio (Brésil) en 2016.

En attendant le coup d'envoi de la CAN 2019 (21 juin au 19 juillet) et le match contre la Tanzanie, Moussa Wagué a dit toute sa fierté d'avoir pris part à la

coupe du monde Russie 2018.

"En plus, j'ai marqué mon premier but en sélection nationale (contre le Japon 2-2) pendant cette coupe du monde", a-t-il dit, indiquant que c'était un moment

inoubliable.

"J'étais vraiment content de marquer mon premier but pour l'équipe nationale et surtout durant la plus grande compétition, c'est un honneur et une fierté pour moi", a commenté le jeune footballeur.

A la question de savoir comment a-t-il vécu sa première titularisation en coupe du monde, il a déclaré avoir bien dormi la veille.

"C'est un rêve qui devenait réalité et quand cela arrive, on est tout juste pressé d'aller l'accomplir", a dit l'arrière droit, titularisé aussi bien contre la Pologne (2-1) que contre le Japon (2-2).

Le natif de Bignona (sud) est entré en cours de jeu lors de la défaite contre la Colombie (0-1) qui a scellé le sort des Lions lors de cette coupe du monde 2018.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.