20 Juin 2019

Kenya: 3 complices de l'attaque de Garissa déclarés coupables

Au Kenya, c'est un long procès qui s'achève quatre ans après l'attaque de l'université de Garissa dans le nord-est du pays qui a coûté la vie à 148 personnes, la plupart des étudiants. Trois hommes ont été jugés coupables de complicité par un tribunal. Ils encourent la prison à vie. L'attaque, revendiquée par le groupe terroriste Shebabs, est la plus meurtrière qu'ait connue le pays ces 20 dernières années.

Il fait encore nuit à l'aube de ce 2 avril 2015. Les étudiants dorment sur le campus de l'université lorsque quatre hommes armés font irruption dans les chambres et tirent. Wambui est une rescapée. Elle avait 18 ans à l'époque. « À ce moment-là, nous ne pouvions pas savoir ce qui allait nous arriver, raconte-t-elle. Nous étions tous terrorisés. Pourquoi ai-je survécu alors que mes amis ont perdu la vie ? »

Il aura fallu dix heures et près de 150 morts avant que les forces de l'ordre kenyanes arrivent sur place et interviennent. Majiku était caché sous son lit durant tout ce temps : « J'ai perdu presque tous mes amis. J'ai même perdu ma petite amie. Elle a reçu trois balles dans le corps. Après cela, je n'arrivais plus à étudier. J'ai commencé à boire, j'étais violent, je me droguais. Je voulais mourir. Ne pas oublier, mais mourir. »

Les 4 assaillants ont été abattus le jour même durant l'assaut. Le cerveau présumé de cette attaque a été tué lui un an plus tard en Somalie.

Pour répondre de ce massacre, il reste trois hommes coupables d'avoir aidé les auteurs. Ils risquent la prison à vie. Leur peine sera prononcée le 3 juillet prochain.

Kenya

Eliminatoires CAN 2021 - Voici le groupe du Togo

Le Tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2021 vient d'être effectué par le CAF ce jeudi. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.