Congo-Kinshasa: Vols de matériaux radioactifs à la Gécamines

Environ 300 kilos de matière radioactive ont été volés dans les installations de la Gécamines dans le Haut-Katanga. Cela s'est passé dans les installations de la Gécamines à Lubumbashi. Ce n'est pas de l'uranium, comme certains l'ont fait croire. Il s'agit plutôt des récipients qui avaient contenu des produits radioactifs, explique une source de l'enquête qui confirme aussi l'arrestation de huit suspects.

C'est au début de ce mois de juin que la disparition de huit récipients au fort taux radioactif a été constatée dans les installations de la Gécamines. Au total, environ 300 kilos d'emballage ayant contenu des produits dangereux utilisés dans les mines.

Selon une source de l'enquête qui confirme l'information, après usage, ces récipients étaient stockés dans un endroit protégé contre la radioactivité et les vols. Car, bien que devenus inutiles pour les entreprises minières, ces récipients présentent toujours un danger pour la population à cause de leur radioactivité évidente, ajoute un spécialiste qui précise également que ces produits sont également recherchés pour la fabrication des bombes artisanales.

Huit suspects, pour la plupart des cadres et agents de Gécamines, ont été arrêtés selon des sources à Lubumbashi. Ils ont été transférés à Kinshasa où ils sont arrivés dimanche, confirme une source proche de la présidence de la République. L'enquête se poursuit pour remettre la main au plus vite sur ces récipients contaminés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.