19 Juin 2019

Congo-Kinshasa: Vie des plates-formes politiques - Mbusa Nyamwisi suspend sa participation aux activités de Lamuka

Décidemment, l'ex-coalition électorale aujourd'hui muée en regroupement politique traverse une mauvaise passe suite aux discordances qui caractérisent l'approche de lutte de ses animateurs face au nouveau pouvoir en place en République démocratique du Congo (RDC).

La cohésion affichée, il y a quelques jours, au niveau du présidium tournant, tend à céder le flanc aux ambitions des uns et des autres avec, à la clé, des agendas cachés difficiles à décoder. Le cas de Mbusa Nyamwisi est révélateur du malaise qui gangrène actuellement le leadership de Lamuka dont l'unité d'action et d'esprit est mise à rude épreuve.

Le responsable du RCD/K-ML vient de créer la sensation en faisant part, dans une correspondance adressée à l'actuel coordonateur de Lamuka, Moïse Katumbi, de sa décision de suspendre sa participation aux activités de la plate-forme.

Dans une lettre datée du 17 juin, le leader de la communauté Nande au Nord-Kivu rappelle à ses pairs qu'il leur avait tenu informés, au cours de leurs échanges en Belgique, le 21 et 23 mars, et le 27 avril, de ses contacts avec le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Des contacts qui, selon lui, visaient à lui créer un espace aux fins de sa contribution à la lutte contre l'épidémie à virus Ebola et à l'insécurité qui sévissent à l'est du pays, notamment à Beni-Butembo et dans l'Ituri.

Ancien seigneur de guerre, Mbusa Nyamwisi maîtrise mieux que quiconque les enjeux sécuritaires de la région et son apport dans la lutte contre l'épidémie à virus Ebola ne peut qu'être très attendu. Conscient du fait que certains aspects de l'approche arrêtée de commun accord avec les autorités du pays pour lutter efficacement contre les deux fléaux précités pourraient ne pas rencontrer l'adhésion de ses pairs, Mbusa Nyamwisi a préféré suspendre sa participation aux activités de ce regroupement politique. Il espère ainsi être libre pour se consacrer entièrement à la lutte contre ces deux fléaux.

"Un appel de pied à Félix Tshisekedi"

Au niveau du présidium de Lamuka, aucune réaction officielle n'est jusque-là exprimée. Nombre d'analystes voient dans cette démarche de Mbusa Nyamwisi un appel de pied à l'endroit du chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, à ce moment de grandes tractations politiques relatives à la formation du gouvernement. Cependant, sa quête d'un poste ministériel risquerait, d'après des analystes, d'être contrariée par l'ex-président, Joseph Kabila, avec lequel il a eu maille à partir durant son mandat et qui, malheureusement pour lui, aura son mot à dire dans le choix des membres du gouvernement en tant qu'autorité morale du Front commun pour le Congo, dans le cadre de la coalition avec le Cap pour le changement. Pour Félix Tshisekedi, c'est une bonne pioche pour fragiliser Lamuka en misant sur un allié de taille dans le nord Kivu, une région où l'autorité de l'Etat a souvent été mise à mal par l'existence des groupes armés qui y foisonnent.

Congo-Kinshasa

Infrastructures - Tshisekedi pourra-t-il réaliser son programme d'urgence?

Dans le cadre de 100 jours de son accession au pouvoir, Félix Tshisekedi avait lancé plusieurs chantiers.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.