Soudan: Al-Burhane - Le CMT rejette toute ingérence étrangère

Khartoum — Le lieutenant général Abdul Fattah al Burhan Abdul Rahman, chef du Conseil militaire de transition (CMT), a confirmé le rejet par le Conseil de toute ingérence régionale et internationale dans les affaires soudanaises.

Il a appelé toutes les forces politiques, y compris les forces de la déclaration de liberté et de changement, à s'asseoir et au consensus qui sort le pays de la crise actuelle.

S'adressant ce mercredi matin à la Salle d'Amitié à Khartoum aux employés de la santé, Al-Burhane a dit :"Jusqu'à présent, nous n'avons pas mis de conditions et d'obstacles à la négociation et nous écoutons chaque partie soudanaise intéressée par les intérêts du pays »

Il a promis de rejeter toute solution excluant toute secte du peuple, ajoutant : "Nous n'accepterons pas que la période de transition soit une source de friction et d'obstacles à la mise en œuvre des revendications du peuple".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.