19 Juin 2019

Congo-Kinshasa: Akinwumi Adesina - « Le mariage de développement entre la BAD et la RDC a déjà permis un investissement de 6,1 milliards USD »

Le mariage entre la République démocratique du Congo et la Banque africaine de développement (BAD) revêt d'une grande importance, dans la mesure où cela va poser ses bases l'énergie, l'agriculture, l'industrialisation et l'intégration régionale.

Dans son intervention, lors d'un panel d'échanges avec le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, mardi 18 juin 2018 à Kinshasa, le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina a qualifié de « mariage », les relations entre la Bas et la RDC. Avant de relevé l'importance du secteur agricole.

« Il faut voir l'agriculture comme un business. Et, je suis totalement avec le président pour booster ce secteur. D'où, on peut faire de la RDC le grenier de l'Afrique », a-t-il déclaré.

Sous cet angle, il a conseillé au pays de se méfier de l'exportation des matières premières, car cela peut entrainer des conséquences néfastes pouvant ralentir le développement du pays. « Les pays qui font l'exportation des matières premières redeviennent pauvres. C'est pour cela que je suis ici. C'est aussi pour la création des zones agro-industrielles », a-t-il enchéri.

Le président de la BAD et celui de la RDC se sont engagés à relancer l'économie congolaise en transformant ses potentialités. « Le mariage de développement entre la BAD et la RDC a déjà permis un investissement de 6,1 milliards de dollars américains. Il faut transformer les potentialités », a déclaré le président de la BAD.

Pour rappel, la mission de la Banque vise à combattre la pauvreté et d'améliorer les conditions de vie sur le continent, via la promotion des investissements à capitaux publics et privés dans des projets et des programmes aptes à contribuer au développement économique et social dans la région. Ainsi, la BAD est un fournisseur financier pour bon nombre de pays africains et d'entreprises privés investissant dans les pays membres de la région.

C'est l'occasion pour le président de la RDC de mettre beaucoup l'accent sur le programme du gouvernement et les 5 secteurs prioritaires, à savoir l'énergie, l'agriculture, l'industrialisation et l'intégration régionale.

Congo-Kinshasa

L'Union africaine déconseille les restrictions de voyage Ebola

Malgré le risque de propagation dans la région, il ne faut pas imposer des restrictions de voyage aux… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.