Congo-Kinshasa: Jeanine Mabunda et la Société civile du grand Kivu s'accordent sur l'urgence sécuritaire à l'Est du pays

L'urgence de la situation sécuritaire dans les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu a été au cœur des échanges, ce mercredi 19 juin 2019, entre la Présidente de l'Assemblée nationale et la délégation de la Société civile de ces deux provinces de l'Est de la RDC.

Les deux parties s'accordent sur la nécessité de mettre en place des stratégies pour apporter des réponses idoines à cette question sécuritaire.

À la tête de la délégation, Me Patient Bashombe, Président de la Société civile du Sud-Kivu et modérateur du cadre provincial de plaidoyer pour la paix et la cohésion sociale, s'est exprimé en ces termes : « Madame la Présidente de l'Assemblée nationale a prêté une oreille attentive à la question sécuritaire dans l'Est du pays. Il y a des stratégies qui doivent être peaufinées à travers une commission d'urgence mise en place et un groupe de travail de la Société civile avec l'Assemblée nationale. Nous allons nous atteler pour que des réponses soient trouvées rapidement. Ainsi, la Présidente a pris l'engagement de pouvoir contacter le gouvernement via le ministère de la Défense nationale ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.