19 Juin 2019

Angola: Le Minsa étudie une subvention aux médicaments pour l'anémie falciforme

Luanda — Le Ministère de la santé étudie la possibilité de réduire ou de subventionner les prix des médicaments destinés aux personnes atteintes d'anémie falciforme, tels que les médicaments pour le diabète et l'hypertension.

Selon le secrétaire d'Etat à la Santé, José da Cunha, qui parlait à la TPA à propos de la Journée mondiale de sensibilisation à la drépanocytose (19 juin), un groupe de travail sera créé pour analyser la subvention et ensuite traiter de la même manière que les médicaments des patients diabétiques et hypertendus reçoivent.

Il a dit qu'environ 100 patients traités à la pédiatrie à Luanda souffraient d'anémie falciforme, ce qui inquiète les experts en santé.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), trois cent mille enfants naissent avec des traces d'anémie falciforme dans le monde.

La Journée mondiale de sensibilisation à la drépanocytose a été créée dans le but de sensibiliser l'opinion et de réduire les taux de morbidité et de mortalité de la maladie.

La drépanocytose est héritée par un changement dans les globules rouges et les principaux signes sont la douleur chronique, les infections et la jaunisse, qui apparaissent dès la première année de vie.

Les premiers symptômes apparaissent généralement entre 5 et 6 mois et divers problèmes de santé peuvent survenir lors d'infections et même d'accidents vasculaires cérébraux.

Angola

CAN2019 - L'Angola termine 18ème

Les Palancas Negras d'Angola sont classés 18e de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN2019) qui a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.