Sénégal: Fête de la musique - Dix-huit plateaux officiels au programme

Dakar — Le Sénégal, à l'instar de beaucoup de pays, va célébrer, vendredi, la fête de la musique à travers dix-huit plateaux musicaux officiels, a appris l'APS.

"Faisant la promotion de beaucoup de plateaux dans les quatorze régions du Sénégal, nous avons dénombré officiellement 18 plateaux musicaux", a annoncé le président du comité national d'organisation, Ousmane Faye.

"Il y a aussi tous les lieux et espaces culturels où il y aura de la musique pour fêter la musique avec des musiciens et des artistes", a t-il ajouté.

Pour Ousmane Faye, "cette fête de la musique est une fête par les artistes et pour les artistes".

"La musique a un caractère transversal, les danseurs et tous ceux qui s'activent autour de la musique vont faire la fête, c'est une fête pour tout le monde", a lancé président.

Les plateaux phares sont entre autres celui de la Place de la nation où sera établie la fan zone de la Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS), pour les besoins de la CAN, avec l'accompagnement de la direction des arts du ministère de la Culture et de la Communication.

"Cela coïncide avec l'ouverture de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), nous voulons encourager nos lions à aller jusqu'au bout", a expliqué Ousmane Faye.

Il y a aussi les plateaux de la région de Saint-Louis et du quartier Liberté 5 à Dakar mis en place, selon les organisateurs, en partenariat avec les collectivités locales respectives des deux localités.

"Il faut saluer la volonté politique de ces communes qui veulent porter leurs artistes pour les honorer et fêter la musique et du coup satisfaire leurs populations aussi", a fait valoir le président du comité qui est par ailleurs manager de l'artiste Oumar Pène.

La scène du centre culturel Blaise Senghor sera réservée aux enfants et celle de la maison de la culture Douta Seck au mouvement hip hop avec le festival "Festa2h" organisé par la structure "Africulture band" du rappeur Matador consacrée "meilleure structure culturelle et musicale par les journalistes et animateurs culturels.

"Il y aura une diversité artistique du hip hop, à la musique religieuse en passant par le folklore, les cultures urbaines, le Mbalax et les musiques modernes et traditionnelles", a t-il dit.

A cette occasion, des personnalités de la musique seront distinguées.

Il s'agit de l'expert Abdoul Aziz Dieng, conseillé technique au ministère de la Culture et de la Communication, "pour tout ce qu'il a fait pour la musique", Ngoné Ndour, présidente du conseil d'administration de la société de gestion collective (SODAV), "la battante pour tous les combats qu'elle a menés".

"Je me rappelle, dans les années 90, quand on était dans les commissions pour se battre pour l'adoption des droits d'auteur au Sénégal, elle était la seule femme au côté de beaucoup d'hommes", a témoigné Ousmane Faye.

Parmi les personnes à honorer, il y a Abdou Diouf, l'ingénieur de son de l'Institut français de Dakar et le journaliste Alioune Diop "pour toute la portée de sa production journalistique et l'animateur qu'il est du secteur de la culture et de la musique".

Selon les organisateurs, des diplômes, des trophées et autres surprises seront remis aux récipiendaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.