Sénégal: CAN - Le CNRA prévient contre "toute retransmission, distribution ou diffusion illégale des matchs"

Dakar — Le Conseil national de régulation de l'audiovisuel (CNRA) a mis en garde, mercredi "contre toute retransmission, distribution ou diffusion illégale des matchs de la coupe d'Afrique des nations Egypte 2019".

Dans un communiqué transmis à l'APS, l'organe de régulation, rappelle que la retransmission, la distribution et la diffusion des compétitions sportives internationales "sont conditionnées par l'acquisition de droits qui y sont relatifs".

En conséquence, il ajoute : "les éditeurs et distributeurs ne bénéficiant pas d'autorisation de commercialisation, de distribution et de diffusion, doivent respecter les droits des opérateurs qui ont acquis des droits de retransmission, de distribution et/ou de diffusion des matchs".

Le CNRA "appelle donc les éditeurs et les distributeurs à s'interdire toute retransmission, distribution ou diffusion illégale des matchs de la Coupe d'Afrique des Nations Egypte 2019".

Selon le communiqué, "le non-respect des règles relatives à la concurrence expose les contrevenants à des sanctions pécuniaires ainsi qu'à une suspension temporaire des émissions".

La même source précise que "les sanctions encourues peuvent même aller jusqu'au retrait de la licence".

La RTS (télévision publique) est détentrice, pour le cas du Sénégal, de l'exclusivité de la retransmission des matchs de la CAN 2019 (21 juin -19 juillet) en Egypte, a réaffirmé, le 21 mai à Dakar, le directeur général de l'Union africaine de radiodiffusion (UAR), Grégoire Ndjaka, qui menace de poursuites judiciaires ceux qui s'aventureraient à pirater le signal.

"Si vous avez violé le contrat par exemple en piratant le signal ce n'est pas seulement la RTS qui va s'occuper de vous, mais la CAF et l'UAR", avait-t-il dit, à l'issue de la cérémonie d'ouverture du séminaire sur l'exploitation et la commercialisation des droits CAF.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.