Angola: Le pays préside la session de la conférence du travail

Luanda — La représentante de l'Angola auprès du Bureau des Nations Unies et d'autres organisations internationales à Genève, Margarida Izata, a présidé mercredi, les travaux du deuxième segment de haut niveau, inséré dans les activités de la 108e session de la Conférence internationale du Travail (CIT).

Le roi du Lesotho, Letsie III, le premier vice-président de Cuba, Salvador Valdés Mesa, le premier ministre du Portugal, António Costa et le Président colombien Ivan Marquez interviendront dans la session.

L'Angola est présent à la réunion avec une délégation ministérielle conduite par le ministre de l'Administration publique, du Travail et de la Sécurité sociale, Jesus Faria Maiato. Lundi, dans son allocution, Jesus Maiato a assumé l'engagement de l'Angola à se conformer aux directives contenues dans le rapport de l'OIT en vue de garantir, de combler et de minimiser l'impact de ces changements dans le monde du travail.

L'Angola est membre à part entière de l'OIT depuis 43 ans.

Au fil des ans, il a ratifié et adopté de nombreux instruments normatifs (conventions, recommandations et protocoles), y compris huit conventions fondamentales.

L'événement, prévu pour le 21, réunira plus de 50 Chefs d'État et de Gouvernement du monde entier, dont le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et le président de la 73e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa, outre les 187 délégations tripartites des États membres de l'OIT, composées de représentants des gouvernements, d'associations d'employeurs et de travailleurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.