19 Juin 2019

Angola: L'Etat pourrait recueillir 110 millions de USD par la privatisation de fermes agricoles

Luanda — L'Etat angolais pourrait percevoir 110 millions de dollars US par la privatisation, à travers des offres publiques, de quatre fermes agricoles localisées dans différentes provinces du pays, et dont la superficie totale est d'environ 42.000 hectares.

Une offre publique a été lancée dans ce sens, dans le cadre du projet agro-industriel de la ferme de Longa, située dans la province de Cuando Cubango, et du projet de développement agricole de Camaiangala, dans la province de Moxico.

La ferme agro-industriel de Cuimba, localisée dans la province de Zaire, et la ferme de développement agricole de Sanza Pombo, dans la province de Uige, sont également concernées par l'offre publique.

Selon la chef de Département de Privatisations d'Actifs et de Participations de l'Etat (IGAPE), Ana Paulo, les prix de référence desdites fermes varient entre 22 et 35 millions d'USD.

Interpellée par la presse, lors du lancement de l'offre publique, à l'initiative de l'IGAPE, la responsable a souligné que l'offre publique allait se proroger jusqu'en septembre 2019, phase d'analyses des offres finales et d'adjudication des ventes.

Pour sa part, l'administrateur exécutif de l'IGAPE, Gilberto Luther a expliqué que pour l'Etat, le plus important, en ce deuxième processus d'aliénation, était de donner priorité aux investisseurs nationaux et étrangers qui peuvent activer, dynamiser la capacité productive et créer de postes d'emploi nouveaux.

Les quatre fermes disposent des infrastructures et d'outillages.

Angola

Le Musée militaire accueille la Biennale des jeunes créateurs

Deux cents jeunes de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) vont exposer divers articles lors de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.