Mali: Double attaque au pays

Des assaillants ont investi deux villages dogon dans le centre du pays lundi. Alors qu'une patrouille de l'armée est tombée mardi, 18 juin 2019 dans une embuscade au nord du pays.

La série noire se poursuit au Mali. Après les tueries sauvages perpétrées le 9 juin dernier à Sobane Da, faisant 35 morts, de nouveaux massacres ont été signalés à Gangafani et Yoro, deux villages dogons, avec un bilan d'au moins 38 morts, selon un premier bilan officiel. « Des attaques terroristes ont visé lundi 17 juin 2019, dans la soirée, les localités de Gangafani et Yoro dans le cercle de Koro, non loin de la frontière avec le Burkina Faso. Le bilan provisoire officiel est de 38 morts et de nombreux blessés », indique mardi le gouvernement dans un communiqué. La même source tient à rassurer que l'armée a été dépêchée dans ces deux localités dogons « pour sécuriser les populations et leurs biens et traquer les auteurs de ces attaques » lorsque le malheur est survenu.

Des sources locales affirment que les terroristes ont utilisé le même mode opératoire qu'à Sobane Da, il y a un peu plus d'une semaine. Dans leur barbarie, les assaillants ont ciblé des hommes, des biens et des animaux. « Ce sont des terroristes, des criminels. Nous demandons à l'État plus de sécurité. Au président IBK (Ibrahim Boubacar Keïta, NDLR) de respecter sa parole », a déclaré Adama Dionko, porte-parole du Collectif des associations du pays dogon.

L'on parle également de villageois éventrés et de greniers pillés. Mais, chef de l'Etat malien récuse la thèse d'un « conflit interethnique », comme tente de soutenir une certaine opinion, et promet la confiscation des armes illicites dans la région. Et comme si cela ne suffisait pas, des troupes maliennes en mission commandée plus au nord du pays ont été victimes mardi d'une embuscade meurtrière avec « des pertes humaines et matérielles ». « Une patrouille des FAMA (Forces armées maliennes) est tombée dans une embuscade des terroristes à Banguimalam, au sud-ouest de Gossi (nord) », informe l'armée sur son compte Twitter.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.