Cote d'Ivoire: CAN 2019 - Zoom sur les adversaires des éléphants !

« Alea jacta est » ; les dés sont jetés. Les 24 nations qui participent à la 32è phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations sont fixées sur leurs groupes et leurs adversaires.

La Côte d'Ivoire également, pour sa 23è participation connait ses adversaires. Logés dans le groupe D, les Éléphants héritent du Maroc, de l'Afrique du Sud et de la Namibie. Un tirage a priori favorable mais les coéquipiers de Nicolas Pépé devront sortir le grand jeu pour accéder au tour suivant en affrontant des équipes qui ne sont pas des moindres. Il faudra être aussi appliqué que lors d'une partie de casino en ligne. Que faut-il savoir des adversaires des Éléphants de Côte d'Ivoire ?

Le Maroc, la grosse cylindrée du groupe !

Les Lions de l'Atlas connaîtront la plus grande compétition africaine pour la 17è fois. Mené de main de maître par Hervé Renard, le Maroc est l'une des nations les plus redoutables sur le continent à l'heure actuelle. Arrivé premier du groupe B lors des éliminatoires de la compétition, le Maroc a engrangé 11 points et est en pole position dans ce groupe. Principal favori de cette poule, les coéquipiers de Younès Belhanda sont le casse-tête de l'équipe nationale ivoirienne. Jean-Mickaël Seri et ses coéquipiers auront donc à piéger ce gros gibier en vue de passer le tour suivant. Le 28 juin prochain, Éléphants et Lions devront donc se battre durement au Stade de l'Académie militaire du Caire. Les poulains d'Ibrahima Kamara ont leur destin en main et pourront s'imposer dans ce grand match même s'ils ne sont pas en position de force sur le papier.

L'Afrique du Sud, un autre candidat pour le second tour ?

Les favoris de la poule D sont sans aucun doute le Maroc et la Côte d'Ivoire. Mais il serait peu judicieux de ne pas prendre en compte les atouts de l'équipe de football sud-africaine. Les Bafana Bafana jouent la Coupe d'Afrique des Nations pour la 8è fois après avoir remporté l'édition de 1996. Qualifiée à l'issue de six matchs âprement disputé dans le groupe E, l'Afrique du Sud a terminé 2è avec 12 points derrière le Nigéria (13 points). L'Afrique du Sud dispose d'un effectif avec de bons joueurs qui évoluent en Europe à l'image de Keagan Dolly, Lebo Mothiba ou encore Percy Tau. L'équipe nationale sud-africaine est donc compétitive et donnera sans doute du fil à retordre pour ses adversaires en l'occurrence la Côte d'Ivoire. Et pour savoir la nation la plus forte, le rendez-vous sera pris le 24 juin prochain au Stade Al Salam du Caire pour vivre en intégralité ce match tonitruant entre ivoiriens et sud-africains.

La Namibie, le petit poucet ou l'outsider du groupe ?

La Namibie est indubitablement l'équipe la moins expérimentée de ce groupe D. En compagnie du Maroc, de la Côte d'Ivoire et de l'Afrique du Sud, les Brave Warriors sont peut être tombés dans le groupe de la mort pour leur 3è participation au plus grand rassemblement du sport en Afrique. Logée dans le groupe K des éliminatoires en compagnie de la Guinée-Bissau, du Mozambique et de la Zambie, la Namibie est arrivée à s'arracher la deuxième place qualificative du groupe. Les poulains de l'ancien joueur emblématique de la Namibie et l'actuel entraîneur Ricardo Manetti devront batailler contre les adversaires mais en particulier contre les Éléphants de Côte d'Ivoire le 1er juillet au stade du 30 juin de la défense aérienne au Caire. Les Namibiens sont vus comme le maillon faible de ce groupe et donc le petit poucet. Mais il est à noter que l'équipe a fait ses preuves lors de la campagne qualificative et pourrait être un véritable danger pour les autres adversaires ; les ivoiriens en particulier.

Les Éléphants de Côte d'Ivoire, comme toutes les nations devront mériter leur accès à la phase à élimination directe. Et pour ce fait, l'équipe nationale de football de Côte d'Ivoire devra croiser les crampons avec l'équipe nationale du Maroc, de l'Afrique du Sud et de la Namibie. Ce groupe est d'un point de vue abordable pour les Éléphants car ils disposent d'un effectif plausible capable de défier quiconque en Afrique. Ayant remporté la compétition à deux reprises dont la dernière en 2015, c'est peut-être le bon moment pour les Orange et Vert de faire rêver tout un pays à partir de Juin au pays des Pharaons.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.