Cote d'Ivoire: Eléphants - Quels renforts pour Ibrahim Kamara?

Vainqueur en 1992 et en 2015 du trophée de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), la Côte d'ivoire essaiera lors de sa 23è participation de s'adjuger le graal pour une troisième fois.

Pour gagner, cela passe par un effectif solide faite d'un métissage entre la jeune génération et l'expérience. Classé dans le groupe D en compagnie du Maroc (de son ancien entraîneur Hervé Renard), de l'Afrique du Sud de Lebo Mothiba et Percy Tau et de la Namibie, plus petit poucet, la Côte d'ivoire aura forte à faire. La compétition ne sera pas aussi facile qu'une partie de jeux de casino pour le sélectionneur ivoirien. À quelques mois de la grande messe du football sur le continent, quels sont les choix qui s'offrent à Ibrahim Kamara, le sélectionneur des Éléphants, pour renforcer son groupe.

Gervinho revient en forme au bon moment !

Après la pluie, le beau temps. Gervais Yao Kouassi dit Gervinho (31 ans, 24 matchs, 10 buts) réalise cette saison un grand retour au-devant de la scène internationale. Depuis son retour en Calcio Série A avec Parme en Italie, l'ancien sociétaire d'Arsenal, de Lille revient au sommet de son art avec des performances qui séduisent. Ces chiffres tournent délibérément en sa faveur. À 31 ans, Gervinho n'a rien perdu de sa percussion, de son sens du but qui serait utile à la sélection nationale.

Écarté de la sélection depuis un très bon moment, la CAN 2019 serait pour lui le moment idéal pour rebondir. Cela serait à juste titre. Mais à en croire les informations relayées sur un site ivoirien Abidjanshow, sa présence en Égypte est hypothéquée. Pourquoi ? Parce que la Fédération Ivoirienne de Football serait en train de lui tirer les oreilles pour des propos qu'il a eu à dire il y a quelques années sur le manque de professionnalisme de la fédération. "Des gens diront le contraire, mais le problème de Gervinho n'a rien à voir avec son talent ni ses performances. La FIF ne veut plus le faire jouer depuis l'affaire Drogba. A ce rythme, il risque de manquer la CAN 2019" peut-on lire sur le site local. Gervinho à la CAN 2019, ce ne serait pas volée. Avec les Éléphants il compte environ 84 sélections avec 22 réalisations.

Pourquoi pas Salomon Kalou ?

En grande forme aussi en Bundesliga avec Hertha Berlin, Salomon Armand Magloire Kalou (33 ans, 28 matchs toutes compétitions confondues, 5 buts, 3 passes décisives), de son identité complète, renaît de ses cendres. Ibrahim Kamara pourrait penser à, lui afin d'étoffer son effectif avec des joueurs d'expériences capables de faire la différence. Présent en 2017, il serait heureux d'être présent en 2019 afin de jouer, sans doute sa dernière CAN. Il compte en sélections environ 97 caps et 28 réalisations.

Wilfried Bony peut toujours répondre présent !

Prêté par le club anglais Swansea au club qatari Al-Arabi SC, Wilfried Guemiand Bony a retrouvé la régularité après un moment de vaches maigres. Passé par Manchester City, Stoke City le natif de Bingerville abordé récemment par le sélectionneur ivoirien a encore sa place dans cette équipe. Il compte environ 52 sélections avec à la clé, 15 réalisations.

Gérémie Boga pour faire le "beau" en sélection ?

Une fois convoqué en sélection nationale, le milieu de terrain de 22 ans de l'US Sassuolo en Série A italienne, Geremie Boga (22 ans, 21 matchs, 2 buts, 1 passe décisive) serait la bienvenue chez les Éléphants lors de cette CAN afin de densifier le milieu de terrain. Passé par Rennes et Chelsea, il compte avec son jeune âge, un certain capital expérience qu'il pourra mettre au service de l'équipe. Ibrahim Kamara, penses- y !

Allô Prince-Désir Gouano, c'est le bon moment !

Passé par les équipes de catégories d'âges chez les Bleu, Prince Désir Gouano n'a jamais enfilé la tunique des Bleus. Les signaux sont aux verts pour lui. Réalisant une saison pleine de régularité avec Amiens, il avait confié à Goal son désir d'être Éléphant. "Ce serait un rêve pour moi de jouer pour la Côte d'Ivoire. Ça a toujours été un rêve, et si je n'ai pas affiché ce souhait jusqu'à présent, c'est parce que je savais que je devais m'imposer dans un club avant d'avoir l'ambition d'intégrer cette grande sélection. Aujourd'hui, je suis titulaire à Amiens, je joue, je suis capitaine. J'ai plus de la stabilité dans ma vie de footballeur. Ce qui me permet de me focaliser là-dessus" a-t-il déclaré. C'est donc le moment idéal pour Kamara de l'avoir dans son groupe. Wait and see.

Si la piste Tiemoko Bakayoko est en veilleuse, voici donc d'autres options qui s'offrent à Kamara dans l'optique de sa liste définitive qui participera à la CAN 2019. Les places sont limitées, la lutte sera rude

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.