20 Juin 2019

Cote d'Ivoire: CEI - Gon Coulibaly - "Nous avons entendu tout le monde, des propositions concrètes bientôt"

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a présidé, mercredi 19 juin 2019 au Centre de conférences du ministère des Affaires étrangères, au Plateau, la rencontre finale avec les groupements et partis politiques, de même que les organisations de la société civile, dans le cadre du Dialogue Politique sur la réforme de la CEI.

Cette ultime réunion avant les discussions en conseil des ministres, a enregistré l'absence de certains partis politiques de l'opposition, dont le PDCI-RDA. Au terme de la réunion, le chef du gouvernement ivoirien a noté que des points de convergence ont été trouvés, même s'il y a encore des divergences entre les groupements politiques et la société civile : « C'est sur la base des premières convergences issues des rencontres avec le ministre de l'Intérieur que nous avons eu cette rencontre. Nous avons noté aujourd'hui des points de convergence au niveau de l'ensemble des acteurs, quelques points de divergence qu'il convient d'approfondir.

Il s'agit des contradictions entre les partis politiques et la société civile. Les points de convergence concernent la représentation des différents acteurs, la composition de la CEI elle-même, mais c'est le poids relatif des différents acteurs à l'intérieur de la CEI qui fait l'objet de divergence entre les partis politiques et la société civile. Les partis politiques estiment que c'est une affaire d'abord politique, donc ils doivent être représentés en majorité; et la société civile qui considère que la majorité doit leur revenir pour tempérer les contradictions qui peuvent apparaître. Ce sont des questions légitimes. Je considère que nous avons entendu tout le monde et le gouvernement verra comment faire des propositions concrètes. Nous étions au stade de l'écoute, nous avons écouté tous les acteurs. Nous ferons très bientôt des propositions aux acteurs pour clore ce dossier. Je me félicite de ce dialogue avec tous les acteurs.

Nous avons tous les instruments en main pour pouvoir faire des propositions, qui, après les discussions définitives iront au conseil des ministres. Le PDCI-RDA et EDS étaient absents pour des raisons qui leur sont propres, mais leurs positions ont été exprimées dans la salle et débattues avec l'ensemble des acteurs. C'est ce qui est ressorti du débat collectif qui est le plus important (... ) La CEI doit être mise en place dans le mois de juin 2019 pour lui permettre de préparer, dans la sérénité, les élections de 2020 ».

Mme Rachel Gogoua, membre de la société civile ivoirienne a estimé, au terme de la réunion, qu'il n'y à rien qui soit difficile à régler : « La société civile doit jouer le rôle d'arbitre. J'en appelle aux uns et aux autres, qu'ils fassent en sorte que nos enfants ne meurent plus, parce que c'est au péril de nos vies que nous les mettons au monde. Nous avons perdu trop d'enfants, nous ne voulons plus en perdre. Le Premier ministre est sur la bonne voie, celle qui consiste à consulter les différents acteurs de la société qui sont concernés par les sujets sur lesquels ils veulent travailler pour faire des réformes ».

Cote d'Ivoire

Course à la présidence de l'Unjci

Dans le cadre de la course à la présidence de l'Unjci, le candidat Lance Touré, chef du service… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.