Cote d'Ivoire: Santé - La supplémentation en vitamine à des enfants annoncée

Le programme national de nutrition (Pnn) procédera du vendredi 21 au lundi 24 juin 2019 à la supplémentation en vitamine A doublée de l'administration de déparasitant aux enfants âgés de 6 à 59 mois dans 57 districts sanitaires sur l'étendue du territoire national.

Le lancement de la semaine nationale d'intensification des activités de nutrition (Sian) sera fait le vendredi 21 juin 2019 à la gare routière de Sakassou par Aka Aouelé Eugène, ministre de la Santé et de l'Hygiène publique.

5 602 982 sont concernés par ce programme. Les enfants à supplémenter en vitamine A sont au nombre de 520 496. La supplémentation en vitamine A concerne les enfants (filles et garçons ) âgés de 6 à 59 mois. Sont concernés par le déparasitage les enfants dont la tranche d'âge varie entre 12 et 59 mois et concerne 5 082 486 enfants.

La vitamine A selon Pnn est nécessaire pour la bonne santé de l'enfant. Sa carence chez l'enfant constitue une menace pour sa vie. " Les carences en vitamine A et en fer sont des problèmes majeurs de santé publique qui ont un impact négatif sur le développement socio-économique par leurs cautions directes ou indirectes sur la mobilité et la mortalité des enfants de 0 à 5 ans". La vitamine A est un micronutrition essentiel pour la croissance et le développement de l'enfant. Elle permet de prévenir et d'atténuer la gravité de nombreuses infections en renforçant le système immunitaire. Elle réduit de 23% à 30% la mortalité infantile, de 50 % le nombre de décès dus à la rougeole et de 40% ceux de la diarrhée. Quant à la carence en fer, responsable d'Amélie, elle est le plus souvent provoquée par les vers hématophages.

Selon le communiqué, l'hypovitaminose A et les parasitoses, malgré une baisse ces dernières années en Côte d'Ivoire de 33% à 26% constituent encore un risque pour 60% des enfants de 6 à 59 mois.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.