20 Juin 2019

Afrique: Fatma Samoura - Auditer la CAF, nouveau rôle de la Secrétaire Générale de la FIFA

Passant des périodes tumultueuses, la CAF aurait trouvé la solution. Mercredi dernier au Caire, à la fin du comité exécutif de la CAF, l'actuelle Secretaire Générale de la FIFA, la Sénégalaise Fatma Samoura a été imbue d'une nouvelle responsabilité. Elle a été nommée « Déléguée Générale de la FIFA pour l'Afrique ».

Une tâche pour une durée de 6 mois, Fatma Samoura, aura pour mission: « de faire un audit général de la CAF afin d'évaluer la situation actuelle au sein de la confédération et de contribuer à l'accélération du processus de mise en oeuvre des réformes en cours, destiné à assurer à la CAF un fonctionnement de manière transparente, efficace et selon les standards de gouvernance les plus élevés » a publié la CAF ce jeudi.

Impétré dans une présumé affaire de corruption, le président de la CAF semble passer la main à la FIFA pour éteindre l'incendie dans l'institution, qui, selon lui, est devenue la chasse gardée de certains des membres.

» J'ai hérité d'une institution totalement dépourvue de règles... Je reconnais mon échec dans l'amélioration de la transparence financière de la CAF. Même moi, preésident, je ne parvenais pas à obtenir de mon directeur financier (Mohamed El Sherei) l'état de nos comptes, d'ou sa récente suspension. Il faisait ce qu'il voulait, il ne suivait aucune règle. Idem pour l'ancien secrétaire général. Ils décidaient de tout » a déclaré Ahmad Ahmad dans les colonnes de France Football.

La Secrétaire Générale de la FIFA débute ce nouveau travail le 1er août 2019 et prendra fin le 31 juin 2020. Les résultats de l'audit seront connus sous peu.

Afrique

CAN 2019 / Tunisie - Nigéria ou la course au bronze

Les Aigles de Carthage et les Super Eagles se donnent rendez-vous ce mercredi pour le match de classement à la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.