20 Juin 2019

Madagascar: Majorité à l'Assemblée - Ratsirahonana mène les tractations

A 10 jours de la publication des résultats officiels des élections législatives par la Haute Cour Constitutionnelle (HCC), les tractations et les travaux de couloirs battent leur plein.

Les candidats élus sous les couleurs des indépendants sont très courtisés. Chaque entité politique met en place chacune sa stratégie en vue de réclamer un siège au sein du futur gouvernement. Même si aux yeux de bon nombre d'observateurs, il y a de fortes chances que l'actuel Premier ministre Ntsay Christian soit reconduit à son poste à l'issue du prochain remaniement gouvernemental, pourtant, des politiciens œuvrent et manœuvrent actuellement pour obtenir la Primature. C'est peut-être le cas de l'ancien Conseiller spécial auprès de la Présidence de la République, Norbert Lala Ratsirahonana. Pourtant connu comme étant proche du président de la République Andry Rajoelina, cette personnalité considérée comme un Faiseur de Rois, lance un lobbying auprès des députés nouvellement élus. Et ce, même si ces derniers doivent encore attendre la proclamation des résultats officiels du 1er juillet prochain pour confirmer leur élection.

En catimini. Une campagne de collecte de signatures est lancée depuis quelques jours. L'opération de déroule en catimini depuis une semaine. Pas plus tard qu'hier, des hommes qui se présentent comme des émissaires de Norbert Lala Ratsirahonana convoquent à l'hôtel Colbert Antaninarenina des députés indépendants pour les convaincre de soutenir l'initiative. Des natifs de la Province de Toliara qui n'hésitent pas à montrer sur un ordinateur une liste de députés qui auraient déjà accepté d'adhérer à leur stratégie. Chose étonnante : parmi les noms sur la liste figurent quelques candidats malheureux occupant la deuxième position sur les résultats provisoires que la Commission Electorale Nationale Indépendante a publiée la semaine dernière. La question est donc de savoir si les initiateurs de cette démarche n'envisagent pas de faire une action au niveau de la HCC ou de faire pression sur les Juges constitutionnels pour renverser les résultats. Il convient de noter aussi que parmi les adhérents à cette démarche figurent des députés élus sous les couleurs de l'IRD. On se demande alors si Norbert Lala Ratsirahonana, un fin stratège qui a connu tous les pouvoirs qui se sont succédé au pays, prévoit d'instaurer une autre force politique à l'Assemblée nationale. Une entité qui pourrait être composée d'indépendants et des élus TIM, certainement pour contrebalancer la majorité présidentielle. En tout cas, on aura davantage d'informations sur cette démarche dans les jours qui viennent car selon nos sources, une rencontre des adhérents de ce groupe parlementaire en gestation aura lieu le 23 juin prochain. Histoire à suivre.

Madagascar

Christian Ntsay reconduit comme Premier ministre

24h après la démission du gouvernement, fin du suspense à Madagascar. Désigné la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.