Madagascar: Communales - Le Cram rejette tout parachutage !

Après la proclamation des résultats provisoires des législatives par la Ceni (Commission électorale nationale indépendante) le 15 juin dernier, et dans l'attente de la proclamation des résultats définitifs par la HCC (Haute Cour Constitutionnelle), les yeux sont rivés sur les préparatifs des élections municipales et communales.

Et bien évidemment, les électeurs seront confrontés aux mêmes problèmes relatifs aux listes électorales. Par ailleurs, le taux de participation attirera l'attention de tous ; deux situations relatives. Quoi qu'il en soit, le Cram (Cercle de Réflexion sur l'Avenir de Madagascar) de Joël Harison Marie René estime - dans un communiqué en date d'hier - que « des mesures doivent être prises dans les plus brefs délais concernant les listes électorales et la distribution des cartes d'électeurs, ainsi que les responsabilités des chefs de Fokontany et des démembrements de la Ceni, autrement le taux de participation, même pour les élections municipales et communales, continuera de baisser ».

Parachutage. Mais ce n'est pas tout. Les élections municipales et communales - les véritables élections de proximité - relèvent d'une grande importance. Et pour cela, le Cram rejette toute idée de « parachutage ». Toujours dans le même communiqué, Joël Harison Marie René indique que « les partis politiques ont tiré des leçons du passé et feront tout leur possible pour ne plus refaire d'erreurs au niveau du choix des candidats. Sachant que ces erreurs de choix ont conduit à un rejet de la part des citoyens ». La solution que ce cercle propose est, donc, de présenter des candidats qui ont des projets pour leurs communes, qui bénéficient de l'adhésion des citoyens, et qui soient désintéressés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.