20 Juin 2019

Algérie: Sidi Bel-Abbes - 6 cadres accusés de corruption sous contrôle judiciaire

Sidi Bel-Abbes — Six cadres accusés de corruption ont été placés mercredi à Sidi Bel-Abbes sous contrôle judiciaire et interdit de quitter le territoire national, a-t-on appris de source sécuritaire.

Ces cadres sont accusés de "faux et usage de faux, de "mauvaise utilisation de la fonction", de "fausses déclarations" et d'"octroi d'avantages en violation du code de marchés publics", a-t-on indiqué.

Parmi les mis en cause, un ex-membre du Conseil de la nation, l'actuel président de l'Ittihad de Bel-Abbes (USMBA), l'actuel directeur des équipements publics, deux cadres de la direction des équipements publics et le président du bureau d'études.

D'autre part, le tribunal de Sidi Bel-Abbes a renvoyé, ce mercredi, au 3 juillet prochain le procès d'une affaire de corruption remontant aux années 2015 et 2017, où deux fonctionnaires du secteur de la santé sont accusés de "détournement de deniers publics, d'abus d'autorité et de signature de contrats douteux", selon une source judiciaire.

Parmi les mis en cause dans cette affaire, un ex-directeur de l'établissement hospitalier spécialisé en gynécologie et maternité et un ex-directeur de l'hôpital Dahmani Slimane de Sidi Bel-Abbes, ainsi que des fournisseurs d'autres établissements hospitaliers.

Algérie

CAN 2019 - La CAF change l'arbitre de la finale

Ayant désigné dans un premier temps, l'arbitre Sud-Africain Victor Gomes pour la finale de la CAN 2019, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.