Cameroun: Prévention routière - Vacances sans accidents

La gendarmerie multiplie des stratégies pour éviter des drames sur les routes pendant cette période d'intense trafic.

La gendarmerie nationale veut limiter le nombre d'accidents sur les axes routiers du pays, surtout en période de vacances scolaires. Pour cela, à travers l'opération « Contrôle, surveillance, répression, infractions liées à la circulation routière », elle multiplie les stratégies pour assurer des déplacements en toute sécurité de la population d'une ville à une autre. Le détachement de la mission « Bravo» et « Alpha » était récemment sur les Nationales n°5 et n°3. Et selon Gérard Awong, chef de détachement de la mission « Bravo », la gendarmerie est déterminée à réduire le nombre d'accidents sur nos routes durant cette période.

L'accent est mis sur les excès de vitesse, la surcharge et les pneus usés, infractions qui reviennent. « La campagne de sécurisation routière (... ) se situe dans le cadre de la stratégie globale de réduction des accidents sur les voies routières, mise en place par le secrétariat d'Etat à la Défense chargé de la gendarmerie (Sed). Nous nous sommes assigné un certain nombre d'objectifs sur cet axe routier (Douala-Bafoussam), en particulier celui de relever les infractions à l'origine des accidents », indique- t-il. L'officier précise qu'il faut rester vigilant : les usagers multiplient des astuces pour échapper au contrôle. Le chef d'escadron a ajouté qu'ils sont aussi dans une dynamique pédagogique, qui consiste à sensibiliser les conducteurs. Lorsque le message ne passe pas, c'est la répression, ce que regrette l'officier supérieur.

Même son de cloche du côté du chef du sous-détachement de la mission « Alpha » déployé sur la Nationale n°3 Douala-Yaoundé, non loin de la Dibamba. Ainsi, le capitaine Elizabeth Madop Eyack estime que « l'objectif n'est pas de se substituer aux agents de recouvrement du Minfi mais de dissuader les délinquants à travers l'application intégrale du dispositif répressif. » Ceci, précise-telle, afin de parvenir à un retour à une conduite responsable et au civisme des usagers. Si certains usagers saluent l'action de la gendarmerie, ils déplorent toutefois le manque de signalisation horizontale et verticale pour le respect du code la route.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.