19 Juin 2019

Cote d'Ivoire: Taekwondo (Décès) - Théo Dossou, commandeur dans l'ordre du mérite sportif à titre posthume

Décédé le 13 mai dernier dans sa 80e année (il est né le 3 juin 1939), le grand maître de taekwondo, Théophile Dossou, sera inhumé ce samedi, au cimetière de Williamsville.

Mardi soir, à l'hôtel communal de Cocody, le premier Africain vice-champion du monde de cette discipline (Chicago 1977) a reçu un ultime et vibrant hommage de la nation. Le Médiateur de la République, Adama Toungara ; le ministre des Sports, Danho Paulin ; le général Gaston Ouassenan Koné, président fondateur de la Fédération ivoirienne de taekwondo (Fitkd) et de nombreux autres représentants du sport ivoiriens étaient là pour se remémorer les grands moments de la carrière du champion.

Des personnalités, des membres du comité directeur de la Fédération, des taekwondo ins et les personnes présentes à cette soirée d'hommage sportif se sont inclinés devant la chapelle ardente. Ensuite, le président de la Fédération, Me Bamba Cheick Daniel, a souhaité la bienvenue à tous et planté le décor. Il s'agit, a-t-il rappelé avec force, de célébrer un homme, un grand sportif, pour son incommensurable contribution au développement du taekwondo et du sport ivoirien en général.

« Nous ne sommes pas là pour le pleurer, non. Mais plutôt pour le célébrer, lui rendre un hommage vibrant pour tout ce qu'il a apporté au taekwondo ivoirien », a-t-il indiqué. Avant de retracer la carrière sportive exceptionnelle du défunt. Il était gardien de but de l'équipe de football de l'Asec mimosas dans les années 1950-1960. Ses bonnes performances lui ont valu le surnom de « chat noir ».

A la faveur de l'arrivée du grand maître coréen Kim Young Tae en Côte d'Ivoire, en 1968, Théophile Dossou opte pour le taekwondo en 1970. La trentaine révolue à l'époque, il travaille durement pour se mettre à niveau et gagne l'estime du technicien coréen.

Capitaine de l'équipe nationale en 1975, à Séoul, Théo Dossou fut le premier Africain à remporter une médaille dans un championnat du monde, avec son coéquipier Emmanuel Pamah. En 1977, au championnat du monde à Chicago, aux Etats-Unis, il devient le premier Africain vice-champion du monde. Plusieurs fois champion de Côte d'Ivoire, de 1974 à 1977, maître de salle avec son club, le Club municipal des II Plateaux, Théophile Dossou a été arbitre international, assistant du coach national Kim Young Tae et directeur technique national (Dtn).

C'est à juste titre que le ministre des Sports, Paulin Claude Danho, l'a fait, à titre posthume, Commandeur dans l'Ordre du mérite sportif ivoirien. Pour sa grande contribution au développement du sport en Côte d'Ivoire. Dans la foulée, le président Bamba Cheick Daniel a rebaptisé le dojan national du nom du défunt à qui il a attribué la ceinture noire 6e dan. Ces distinctions ont été réceptionnées par son fils aîné, Didier Dossou.

Hier soir, les obsèques se sont poursuivies avec la veillée de prière à la salle Prestige des pompes funèbres Ivosep, à Treichville. Ce soir, une autre veillée religieuse est prévue au domicile familial, à Angré 8e Tranche, suivie de la veillée traditionnelle, de 21h à l'aube.

La levée du corps de Théophile Dossou est prévue samedi, suivie de la messe de requiem et de l'inhumation au cimetière de Williamsville.

Cote d'Ivoire

21e Sommet de l'Uemoa/Alassane Ouattara - "Ce que sera l'Eco, la monnaie unique"

Au terme du 21ème Sommet des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Uemoa, le Président Alassane Ouattara… Plus »

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.