20 Juin 2019

Cote d'Ivoire: Journées portes ouvertes à l'Ande - Pr. Joseph Séka Séka visite les stands d'exposition

La sensibilisation des populations aux effets du changement climatique et la protection de l'environnement fait partie des priorités du ministre.

Plusieurs activités ont meublé la Quinzaine nationale de l'Environnement et du Développement durable (Qnedd) qui s'est tenue, du 5 au 17 juin, à Abidjan et à l'intérieur du pays, avec notamment les Journées portes ouvertes de l'Agence nationale de l'Environnement (Ande). Lors de cette festivité, Pr. Joseph Séka Séka, ministre de l'Environnement et du Développement durable s'est rendu, le 14 juin, sur les stands d'exposition pour s'imprégner des réalités des structures sous sa tutelle.

Une dizaine de structures étaient présentes à cette exposition à savoir l'Ande ; l'Office ivoirien des parcs et réserves (Oipr) ; le Centre ivoirien antipollution (Ciapol), la Coordination des programmes et projets du ministère de l'Environnement et du Développement durable ; le programme Redd+ Côte d'Ivoire financé par la Banque mondiale ; Envipur entreprise ; la société Nestlé Côte d'Ivoire ; etc. Toutes ces entités sont venues montrer au grand public leur savoir-faire et les actions entreprises pour contribuer à la lutte contre le changement climatique et le développement durable.

Le message du ministre

A la fin de cette visite, le ministre a affirmé qu'il était bon de voir la manière dont ces structures sous tutelle travaillent. « Et le ministre que je suis, en tant que premier responsable du gouvernement en charge de l'Environnement, ne pouvait s'abstenir de venir voir les dirigeants et travailleurs de ces structures en vue de les encourager et les amener à redoubler d'ardeurs et d'efforts pour poursuivre leurs activités dans le sens de la protection et la préservation de notre environnement », a précisé le Pr. Joseph Séka Séka. Avant de lancer un appel à toutes les couches de la population ivoirienne.

« La protection de l'environnement est l'affaire de tous ! Cela n'incombe pas qu'aux membres du gouvernement, encore moins à mon ministère à travers ses structures. Tous les Ivoiriens, à savoir fonctionnaires, industriels, commerçants, agriculteurs, étudiants, etc. c'est-à-dire tous ceux qui contribuent au développement du pays, et participent aussi directement ou indirectement à la dégradation de cet environnement », a-t-il laissé entendre.

« Il faut que notre pays ait un environnement sain à l'instar des pays occidentaux. Et tout le monde est invité à participer à ce combat de façon concertée pour qu'il soit efficace », a dit le ministre. Qui a saisi l'occasion pour sensibiliser les étudiants des universités et grandes écoles venus nombreux à ces Journées portes ouvertes de l'Ande pour s'informer et s'instruire.

Les enjeux et défis

A l'ouverture de ces Journées, Madeleine Sopi Acko, directrice de l'Ande, est revenue sur les problèmes liés à l'environnement dans le pays. « Comme vous le savez, notre patrimoine écologique, culturel et cadre de vie sont de plus en plus agressés par les activités humaines et les facteurs climatiques. Et les scientifiques parlent de points de basculement ou points critiques pour certains écosystèmes », a-t-elle expliqué.

C'est la raison pour laquelle, selon elle, « le ministère de l'Environnement et du Développement durable, premier responsable de la politique gouvernementale en matière de protection de l'environnement et de la promotion du Développement durable, se doit de susciter l'adhésion de la population dans le processus de mobilisation et d'actions, en matière de gestion de la diversité biologique, des procédures de conduite des évaluations environnementales et sociales, de préservation des parcs nationaux et réserves naturelles, de lutte contre les pollutions et contre les effets néfastes du changement climatique ».

Et la directrice de faire comprendre que la tenue de ces Journées portes ouvertes s'inscrit bien dans cette logique d'information et de sensibilisation. Avant que Madeleine Sopi Acko n'encourage tout un chacun à apporter « sa contribution aux actions du ministère de l'Environnement et du Développement durable pour un mieux-être dans notre pays ».

Rappelons que cette Quinzaine a été marquée par trois grands événements: la Journée mondiale de l'Environnement (le 5 juin) ; la Journée mondiale des océans (le 8 juin) et la Journée mondiale contre la désertification et la sécheresse (le 17 juin).

Cote d'Ivoire

Humour - Des acteurs ivoiriens présentent 'Sa c koi sa enkor'

Un groupe d'influenceurs web, qui s'est fait connaître sur le digital à travers de nombreux sketchs… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.