20 Juin 2019

Sénégal: Octroi du contrat d'affermage de l'eau à Suez - La SDE dénonce et saisit la Cour suprême

La Sénégalaise des eaux (Sde), dénonce l'attribution du contrat d'affermage de l'eau au groupe Suez. Evoquant une spoliation de sa victoire, l'entreprise annonce qu'elle va saisir la Cour suprême. Le président du conseil d'administration de l'entreprise, Mansour Kama et d'autres responsables ont fait face à la presse hier, mercredi 19 juin.

La Sénégalaise des eaux (Sde) va saisir la Cour suprême suite au rejet du recours contentieux qu'elle avait introduit pour demander l'annulation de l'attribution provisoire du marché de la distribution d'eau accordé à Suez par l'Autorité de régulation des marchés publics (Armp) dans sa décision du 29 mai.

Face à la presse hier, mercredi 19 juin, son président du conseil d'administration, Mansour Kama, a dit que la Sde exprime son étonnement et son profond désaccord avec cette décision qui ne respecte selon eux, ni le droit du Sénégal, ni le Code des marchés publics et encore moins le dossier d'appel d'offres (Dao) qui devaient régir cet appel d'offres international.

Selon toujours, Mansour Kama, la Sde est plus que jamais convaincue qu'elle est en train d'être spoliée de sa victoire. Les responsables de la Sénégalaise des eaux (Sde), estiment que le dossier d'appel d'offres est très clair et très précis en indiquant que l'adjudicataire doit être le candidat le moins disant. Ce qui en est son cas car le prix qu'elle a proposé est moins important que celui de son concurrent. Mansour Kama et Cie rappellent que la Sde a proposé 286,9 CFA/m3 d'eau alors que son adversaire Suez a proposé 298,5 CFA/m3.

Pour la Sde, cette différence de prix entre Suez et Sde représente un manque à gagner de 42 milliards sur la période du contrat d'affermage qui est de 15 ans. Par ailleurs, l'entreprise s'interroge sur les raisons qui ont poussé l'autorité contractante à choisir un concurrent plus cher alors que la Sde a proposé un montant plus accessible. La Sde considère que le groupe Suez se trouve en conflit d'intérêt avec sa filiale internationale qui a remporté avec son partenaire local, le consortium d'entreprise (Cde), la conception et la réalisation de l'usine de Keur Momar Sarr (Kms3).

Sénégal

Le rêve brisé de Mané

En haranguant le public sénégalais pendant l'échauffement, Sadio Mané avait clairement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.