Sénégal: Thiès / Exploitation du gaz et du pétrole - Des acteurs de la pêche à l'école des impacts sur le secteur

La commune de Thiès a abrité, en début de semaine, un atelier de sensibilisation sur la découverte et l'exploitation du pétrole et gaz offshore à Kayar et au niveau de la Pointe de Sangomar (région de Thiès), sous la direction de l'organisation non gouvernementale Green Sénégal.

La rencontre a enregistré d'importantes recommandations pour préparer les acteurs à une anticipation des dispositions sur le plan de la formation des travailleurs aux nouveaux métiers survenant avec le pétrole et le gaz, de la formalisation des structures devant accompagner les ouvriers des plateformes. L'atelier a regroupé des acteurs de la pêche, des représentants d'organisations, des sociétaires du réseau des journalistes pour le littoral, du maire de Joal-Fadiouth et des membres de la société civile. Ils ont suivi les explications des experts de la direction des établissements classés du ministère de l'environnement et du ministère de l'économie maritime. Au bout du compte, suite à une imprégnation des conséquences de l'exploitation de ces ressources naturelles, les acteurs du secteur de la pêche ont fait part de leurs préoccupations.

Par conséquent, ils se sont appesantis sur les alternatives de survie, l'avenir des métiers et d'une manière générale sur les impacts naturels (environnementaux), économiques, politiques et sociaux. Selon Ibrahima Fall, le responsable des programmes de Green Sénégal, la problématique de l'exploitation du pétrole et du gaz au niveau des sites nommés plus haut, exige une imprégnation de acteurs du littoral.

A l'en croire, ces derniers, chacun, en ce qui le concerne dans régions gazières et pétrolières de Thiès, Dakar et Saint-Louis, doit avoir un accès à l'information et à une imprégnation. La compréhension des plans d'actions et le renforcement des capacités des acteurs sur le gaz et le pétrole deviennent dès lors une priorité. Il justifie ainsi, l'association des services techniques régionaux devant donner toutes les informations relatives au gaz et au pétrole.

Chérif Diagne, ancien directeur de l'agence régionale de développement de Thiès a, pour sa part, attiré l'attention sur la nécessité de dissocier ceux qui parlent du problème de ceux qui connaissent le pétrole et ses impacts. En plus, il soutient la nécessité absolue de partager les connaissances sur ces ressources naturelles. Il n'a pas manqué d'attirer l'attention de l'association des acteurs du littoral aux réalités futures auxquelles ils vont être confrontés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.