20 Juin 2019

Sénégal: Scandale pétrolier - La sortie de trop du Conseiller en communication du président Macky Sall

Le feuilleton autour du PetroGazGate se poursuit. Sans pitié. Les fragments volent haut. Les sorties sur cette affaire s'enchevêtrent à satiété.

A chaque sortie, le mensonge d'état devient de plus en plus flagrant et chaque citoyen est conforté dans cette idée de monstre à plusieurs têtes. Invité sur la chaîne internationale TV5, El Hadji Hamidou Kassé, ministre conseiller en charge de la communication du président de la république du Sénégal, s'est battu et débattu à fond avant de s'engouffrer sur un terrain sensible et délicat.

En évoquant l'affaire du Virement Agritrans, le conseiller en communication du Président SALL est allé trop loin. Sans doute. À mettre à l'évidence ses propos relatifs à un Virement de 250 000 $ motivé par une consultation agricole, le frère du Président de la république, Aliou Sall concernant est bizuté.

Aliou SALL passe à l'échafaud de El Hadji KASSE. Alors que le patron de la Caisse de Consignation et des Dépôts, lui affirmait qu'il n'a reçu directement ou indirectement de l'argent de Timis Corporation. L'enquête de BBC révèle un virement de 250 000 $ (146 millions de FCFA) qui a atterri dans les livres de la société Agritrans.

El Hadj Hamidou Kassé, ministre conseiller, en charge de la communication du président de la République a mis les pieds dans le plat, en confirmant les révélations de la BBC selon lesquelles Aliou Sall avait perçu un virement bancaire de 250 000 dollars (146 millions FCFA). Aliou Sall a reçu de l'argent dû à l'Etat du Sénégal de la part de Timis corporation à travers Agritrans qui est gérée par son oncle, le maire de Pikine Monsieur Abdoulaye Timbo.

«Je crois qu'il y a de l'amalgame. D'après les informations que j'ai, cette somme a été virée dans la société Agritrans de M. Sall pour le paiement d'une mission de consultation dans le secteur agricole. Ce n'est pas une explication, c'est de l'information. Comme je le disais, c'est une question de l'ordre privé parce qu'Aliou Sall s'est défendu. Je pense qu'on doit aussi prendre en compte également les arguments qu'il a développés. Il a montré que c'est une somme qui a été virée dans un compte parce que résultant d'une mission de consultation qui n'a rien à voir avec des taxes et autres», a-t-il déclaré sur Tv5.

Comme à l'accoutumée le conseiller en charge de la communication du président Sall n'est pas à sa première dérive. C'est un habitué des faits.

Nous rappelons que c'est ce même Elhadji Hamidou KASSE qui disait que le Président de la république n'avait jamais instruit le rapport de l'inspection générale d'État (IGE) concernant le fameux dossier du Petro Gaz.

Mais dès le lendemain, le rapport avait été publié un peu partout sur les réseaux sociaux. Un gros revers en termes de crédibilité de l'image et des symboles de l'institution présidentielle qu'il incarne auprès du Chef et des citoyens sénégalais.

Par la suite M. Kassé revient à la charge pour dire cette fois ci que la lettre de mission n'émanait pas du Président Macky Sall. Alors que la lettre de mission avait été publiée le même jour.

La question qui taraude les esprits est: Depuis quand Aliou Sall est t-il consultant dans le domaine agricole ?

A en croire le principal accusé, ces allégations sont totalement fausses. Le 3 juin 2019, lors d'une conférence de presse, Aliou Sall avait nié avoir reçu de l'argent par le biais de sa société Agritrans. «Je n'ai jamais reçu un quelconque paiement de la part de Timis corporation à travers Agritrans. Cette société est signalée depuis 2011», avait-t-il dit.

Mais les propos tenus par le ministre conseiller ne font qu'enfoncer le jeune frère du président Macky Sall.

Après la sortie calamiteuse d'Elh Hamidou Kassé, les réactions fusent tous azimuts. On note la réponse de Yakham Mbaye, proche collaborateur du président et Directeur Général du quotidien d'État, qui taxe le conseiller El Hadj KASSE de «traître». C'est dire que cette affaire est loin de connaitre son épilogue. Vraiment, ça sent mauvais et vole très bas. Qui va sauver le soldat frère du Président, Aliou SALL ?

Sénégal

CAN Egypte 2019 - Nigeria-Tunisie ce mercredi pour la troisième place

Les Aigles de Carthage de la Tunisie affrontent les Super Eagles du Nigeria, ce mercredi 17 juillet, à 20 heures,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.