Congo-Kinshasa: ARTs martiaux - La RDC organise le troisième championnat d'Afrique Zone 4 de ju-jistu

Kinshasa va abriter, du 28 au 30 juin, la troisième édition du championnat d'Afrique centrale (Zone 4 du sport en Afrique) de ju-jitsu et self-defense. La compétition sera organisée par la Fédération congolaise de la discipline.

Trois pays ont confirmé leur participation à ce tournoi régional, notamment l'Angola, le Cameroun et le Congo Brazzaville, en plus de la République démocratique du Congo (RDC) pays, hôte de la compétition.

Rappelons qu'en septembre 2017, la RDC a pris part au championnat d'Afrique centrale de ju-jitsu à Brazzaville, aux côtés du Congo, pays organisateur, de la République Centrafricaine, du Cameroun, en plus de la Côte d'Ivoire invitée parce que le championnat d'Afrique n'avait pas été organisé cette année-là et Bogota, en Colombie, devrait accueillir le même mois et la même année, la Coupe du monde de cet art martial. L'Angola, qui n'avait pas pris part à la compétition de Brazzaville, pourra être de la partie à Kinshasa.

D'origine japonaise, le ju-jitsu se définit littéralement comme l'art de la souplesse. Il regroupe des techniques de combat développées par les samouraïs durant l'époque d'Edo pour se défendre lorsque ceux-ci étaient désarmés lors d'un duel sur le champ de bataille. Ces techniques sont parfois classés en quatre catégories principales que sont « atemi waza » (techniques de frappe), « nage waza » (techniques de projection), « kansetsu- waza » (techniques de luxation) et « ne waza » (travail au sol).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.